En ligne (connectés) : 0 18

Gassama Diaby « Il n’est pas moralement, politiquement concevable de permettre au chef de l’Etat actuel de se représenter pour un 3e mandat »

gassama-diaby

Dix mois depuis sa démission du gouvernement, l’ancien ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté s’est exprimé sur plusieurs sujets de la vie sociopolitique particulièrement la mise en place de la nouvelle constitution prôné par le parti au pouvoir et ses allies. Pour Gassama Diaby la mise en place d’une nouvelle constitution entant que telle n’est pas un problème mais il est inadmissible que le président Alpha Condé brigue un troisième mandat.

Disparu de la scène médiatique depuis son départ au gouvernement, l’ancien ministre de  l’Unité nationale refait surface à nouveau. Chez nos confrères de la radio Espace, Gassama Diaby a été interrogé sur sa position par rapport aux débats sur la mise en place d’une nouvelle constitution. La réponse du ministre a été sans équivoque.

« Si le chef de l’Etat a des visions institutionnelles pour changer ce pays, une volonté réelle et sincère de dire Je veux faire un référendum pour doter la Guinée d’institutions fortes avec une transformation radicale de la structure des institutions et de l’Etat’, qu’il s’adresse au peuple pour lui dire qu’il ne se représentera pas », a déclaré l’ancien ministre de la Citoyenneté.

S’agissant d’un éventuel troisième mandat pour le locataire du palais sékoutouréyah, son ancien patron, Khalifa Gassama Diaby déclaré :

« Il n’est pas moralement, politiquement, juridiquement défendable, concevable, admissible de permettre au chef de l’Etat actuel de se représenter pour un 3e mandat ou un 1er mandat d’une nouvelle République j’ai eu l’occasion de le dire au chef de l’Etat pour qui j’ai un grand respect, une grande amitié. Malgré mon départ du gouvernement, je suis loyal en amitié. J’ai eu l’occasion de dire au président qu’il représente quelque chose dans ce pays dans notre espérance démocratique. En briguant un nouveau mandat présidentiel, le président  aurait détruit l’espérance démocratique en Guinée. On ne peut pas le lui permettre. Ce n’est pas un opposant qui lui parle, c’est son ami », dit Gassama Diaby.

Par ailleurs, Gassama Diaby fait savoir

« Ceux qui sont contre le 3e mandat ou le 1er mandat d’une nouvelle République ne le sont pas parce qu’ils sont pour quelque chose ou quelqu’un. Ils le sont parce que pour une fois dans l’histoire de ce pays, il faut qu’en finisse avec les vieilles pratiques qui ont fait que la Guinée a toujours reculé », souligne t-il.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos