En ligne (connectés) : 0 13

Massacre du 28 septembre 2009 : Faya Millimono empêché de déposer une gerbe de fleurs au stade

Faya-empeche

Le  Président du Bloc Libéral, Dr Faya Millimono accompagné de quelques militants de son parti était au stade du 28 septembre pour rendre un vibrant hommage aux guinéens qui sont tombés sous les balles le 28 septembre 2009 lors de la transition et déposer une gerbe de fleurs.

Une situation qui ne sera pas possible, le président du Bloc Libéral sera empêché par les services de sécurité  d'exécuter cela. Ces agents de la police disent avoir reçu de l’ordre de faire quitter le président du BL dans la cour du stade.

Une tentative avec le directeur du stade n'aura pas chance d'aboutir.

Le président du BL et ses militants vont se déplacer vers la cour de L’Université Gamal Abdel Nasser pour déposer la gerbe de fleur. Mais  là aussi, les agents de police vont carrément l’interdire à Faya Millimono.

Faya

« Monsieur j'ai beaucoup de respect pour vous. Il faut quitter ici. Tout ici est dans notre ressort. Vous devez partir », dit le l’agent de la police.

«  Allons-y au siège », répond Faya Millimono.

Après ces quelques échanges, le président et ses militants ont pris la direction du siège du parti situé à Lambandji dans la commune de Ratoma.

Il faut rappeler que plus de 157 guinéens sont tombés sous les balles lors d’une marche politique dans le stade du 28 septembre au moment de la transition sous Dadis.

N'Famoussa Siby,pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos