En ligne (connectés) : 0 23

Tueries lors de manifestations : Les femmes du FNDC demandent « la mise sur pied d’une commission d’enquête internationale »

Femmes

Les femmes du Front National pour la Défense de la Constitution étaient à nouveau dans la rue ce mardi, 19 novembre 2019 à travers une marche pacifique. Une démarche qui a pour seul objectif d’interpeller les autorités sur les cas de tueries enregistrées lors des manifestations du front opposé à une éventuelle révision constitutionnelle ou à un troisième mandat en faveur du président de la République Pr Alpha Condé.

Toutes de blanc vêtues, les femmes membres du FNDC ont massivement répondu à l’appel ce mardi. Cette marche est partie du rond point de Bambeto en passant par Hamdallaye jusqu’au rond point de la Belle Vue au niveau de l’Héliport, précisément.

Tout au long du trajet, on pouvait pouvoir entendre des slogans comme « Justice Zero », « Alpha Zero », « justice pour nos morts » ou encore  « Alpha Condé, cesses de tuer nos enfants ».

Partant du dernier rapport d’Amnesty International, les femmes membres du Front National pour la Défense de la Constitution exigent la mise en place d’une commission d’enquête internationale afin de faire la lumière sur ce nombreux cas de mort.

Femmes

« Amnesty international a demandé  dans son dernier rapport au gouvernement guinéen de clarifier le cas d’une soixantaine de mort par balle depuis 2015. Nous, femmes de Guinée, nous nous joignons à cet appel, pour demander la mise sur pied d’une commission d’enquête internationale pour mettre à nu la vérité sur tous ces cas de morts dans notre pays. Ainsi, les mamans pourront enfin faire leur deuil », exigent les femmes.

Il faut noter qu’à la suite de cette marche des femmes du FNDC, les leaders également seront dans la rue le 26 novembre prochain pour exiger le respect de la constitution.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos