En ligne (connectés) : 0 36

Tueries lors de manifestations : « Dieu aide la Guinée à découvrir ces criminels », implore Kassory

Kassory-Labe

Le  Premier ministre chef du gouvernement guinéen Dr Ibrahima Kassory Fofana venu rendre visite a l'imam ratib de Labé Elhadj Badrou Bah en marge de sa tournée au Fouta,  pour le lancement de l’Agence nationale d'inclusion économique et sociale (ANIES)  a fait des révélations dont beaucoup qualifient des révélations   graves sur les tueries qui ont eu lieu à Conakry en marge des manifestations organisées par le FNDC pour protester contre une éventuelle modification de la constitution guinéenne.

Pour Dr Kassory Fofana,  beaucoup de jeunes qui ont perdu la vie ont reçu des balles au niveau du dos.

« Nous constatons que les tueries se font en dehors des manifestations. L'autopsie effectuée sur les onze cadavres dont la mort a ému tous les Guinéens, a relevé deux choses sérieuses. Tous les onze sont morts en dehors du périmètre des manifestations. Dix des onze ont été tirés dans le dos, pas en face. Ils ont été tués à bout portant à moins d'un mètre. Ce ne sont pas des balles perdues, ni un face-à-face entre les forces de l'ordre et manifestants. Mais les investigations vont être approfondies », a lâché le premier ministre.

Poursuivant, il a imploré Dieu à ce qu'il aide que justice soit faite sur ces cas de tueries lors des manifestations.

« Dieu aide la Guinée à découvrir ces criminels. Tous les cadavres appartiennent à une communauté. Ça crée le sentiment qu'il y a stigmatisation, que c'est une ethnie qui est visée. Pour l'unité nationale et la paix, tout doit être fait pour que les investigations permettent de mettre hors d'état de nuire ces criminels et éviter ce sentiment d'exclusion que certains ont du système », a imploré Dr Ibrahima Kassory Fofana.

A signalé qu'au sortir de cette rencontre  le cortège de la délégation officielle du Premier ministre a été attaqué  avec des jets de pierres  par des individus non identifiés alors que Kassory Fofana et sa suite quittaient chez l'imam de la grande mosquée de Labé.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos