En ligne (connectés) : 0 18

Attaque du cortège de Kassory à Labé : « le FNDC n’est ni de près ni de loin associé à cela », déclare Habib Bah

Habib-Bah-FNDC-Labe

Le cortège du PM a été à nouveau attaqué à Labé dans la soirée du jeudi. Nombreux sont les partisans du parti au pouvoir qui point e du doigt l’antenne régionale du FNDC d’être à l’origine des attaques contre le cortège de Dr Ibrahima Kassory Fofana. Des accusations que rejettent en bloc les responsables de la structure opposée à toute éventuelle modification de la constitution ou à un éventuel troisième mandat en faveur du président Alpha Condé.

Le FNDC n’est pas à l’origine des attaques contre le cortège du Premier ministre. C’est en tout cas ce qui ressort de l’entretien qu’a accordé le coordinateur du Front National pour la Défense de la Constitution de l’antenne régionale de Labé.

« Ce sont des accusations qui ne sont pas fondés. D’abord je tiens à préciser que l’antenne a condamné depuis avant-hier les attaques contre le premier ministre donc le FNDC n’est ni de près ni de loin associé à cela. Nous, nous avons une conviction c’est celle de défendre la constitution  et nous savons qu’on ne peut pas défendre une constitution et violé les articles qui sont rédigés dans cette même constitution. L’antenne condamne fermement ce qui s’est passé sans détour », a déclaré Habib Bah.

Le Front National pour la Défense de la Constitution de Labé à l’image de l’antenne nationale va également descendre dans la rue le mardi prochain pour une fois de plus s’opposer à la mise en place d’une nouvelle constitution ou d’un troisième en faveur du président Alpha Condé.

« Nous prévoyons de manifester encore ce mardi 26 novembre comme à Conakry. Vous savez au début on ne manifestait pas le même jour que Conakry mais maintenant on a décidé d’harmoniser le programme avec l’antenne nationale de Conakry », a conclu le coordinateur régional du FNDC.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos