En ligne (connectés) : 0 21

Immigration clandestine : ouverture d’un forum sur la lutte contre la migration irrégulière à Conakry

Forum-migration

Ce mercredi 04 décembre 2019, s'est ouvert au palais du peuple, un forum sur l’autonomisation des jeunes en Afrique et lutter contre la migration irrégulière par le biais de la communication et de l’information.

Regroupant des jeunes acteurs de la société civile,  des étudiants mais aussi des médias nationaux, cette rencontre vise à lutter efficacement contre ce fléau qui touche la jeunesse Africaine, particulièrement celle guinéenne.

«Nous sommes préoccupés par l’accroissement continu des flux migratoires, de même nous sommes conscients qu'il faut agir face aux souffrances qu'elle engendre, les abus et les diverses formes d’exploitation qu'elle entraîne. La migration est utile à terme mais c'est dur, très dur. Aidez nous à épargner les souffrances inutiles à nos enfants à tous ! Disons la vérité à ceux qui imaginent qu'en Occident, l'or est a la portée des doigts » à expliqué Mamadou Hady Diallo S/G de OGLMI.

Pour le directeur régional de l’UNESCO, ce projet vise à sensibiliser les jeunes mais aussi les décideurs sur les risques de cette migration irrégulière

« L’objectif principal du projet est de contribuer à la sensibilisation de la population aux risques liés aux migrations ainsi qu'aux opportunités réelles de travail et de stabilité dans les pays de destination, par le biais d’une amélioration de la qualité de l’information, d'un meilleur accès à l’information, de la formation des journalistes et leaders d’opinion, le développement d'une formation dédiée à la production de contenu éditorial professionnel dans les universités », a réagi Ydo Yao directeur régional de l’UNESCO.

Quant au ministre de la l’information et de la communication, les médias ont un rôle important dans le cadre de cette lutte.

«Les medias jouent un rôle central dans la sensibilisation des populations à la base pour lutter contre ce fléau qui, malheureusement, frappe fortement la jeunesse guinéenne et même africaine qui est à la migration irrégulière. Nous avons aujourd’hui 34 stations de radio communautaire qui véhiculent des messages dans les langues du terroir parce que contrairement a ce que l'on croit la migration irrégulière n'est pas seulement la capitale où les grands centres urbains », a fait comprendre le ministre Amara Somparé.

A signaler que ce forum est organisé avec le soutien de l’UNESCO et son partenaire l'Agence Italienne pour le Développement.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos