En ligne (connectés) : 0 53

Obsèques des jeunes tués lors des manifs du FNDC : Cellou Dalein Diallo reste pessimiste « aucune enquête ne sera menée »

Chef-de-file

Le chef de file de l’opposition présent ce vendredi pour la levée des corps  des jeunes tués lors des manifs du FNDC à l’hôpital Sino-guinéen s'est exprimé sur les cas de morts enregistrés à l’occasion des manifestations.

« C’est une tristesse qui m’anime face à ces tueries récurrentes de jeunes âgés pour la plupart de moins de 20 ans. Ils ont été abattus à bout portant dans l’exercice d’un droit constitutionnel, celui de manifester dans les rues et sur les places publiques. Je suis indigné de constater que les autorités ont estimé que ces jeunes n’ont pas droit à une prière funèbre à la grande mosquée de Fayçal, alors que c’est là-bas qu’il y a suffisamment d’espace pour ceux qui veulent leur rendre hommage », a indiqué le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Le président de l'UFDG assure que les autorités ne feront rien pour identifier et punir les auteurs des tueries en Guinée.

« C’est surtout triste de savoir qu’ils n’auront jamais droit à la justice, aucune enquête ne sera menée pour tenter d’identifier les auteurs des crimes et de les déferrer devant des tribunaux », a conclu Cellou Dalein Diallo.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos