En ligne (connectés) : 0 43

Abdourahamane Sanoh indique la source de financement du FNDC « c’est le peuple qui finance le FNDC »

FNDC-Financement

Les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) étaient devant la presse ce lundi, 16  décembre 2019 à la maison commune des journalistes de Kipé située dans la commune de Ratoma. L’objectif f de cette rencontre était de faire un point sur les mécanismes et les moyens officiels pour une contribution financière citoyenne en faveur du mouvement.

Comment le FNDC est-il financé ? Cette question était au centre de la conférence de presse que la structure de défense de la constatation.

« Nous sommes en face des défis financiers. Ils étaient entrain de dire c’est Cellou Dalein qui finance, c’est Sidya qui finance ceci ou cela  pendant que tout le monde sait où l’Etat prenait son argent. Tout le monde est entrain de voler quelle que soit le niveau de responsabilité pour financer, éventuellement,  cette affaire de troisième mandat. Et malheureusement que  la preuve a été donnée que personne ne finance le FNDC parce que chaque fois qu’on dit sortons c’est des millions de guinéens qu’on voit dans la rue sans un sous », dit Abdourahamane Sanoh.

Pour donc pouvoir faire une mobilisation des ressources financières  afin de venir en aide à des personnes blessées, à d’autres qui sont en prison, pour l’organisation es manifestations le FNDC a lancé une opération de recherche de financement ou une contribution citoyenne.

« S’il ya des blessés il faut les soigner, s’il ya des morts il faut assister les familles, s’il ya des incarcérations abusives il faut soutenir les familles et il faut soutenir nos camarades séquestrés, il faut qu’on organise nos manifestations tout cela a un coût. Donc nous avons lancé cette opération, nous comptons aujourd’hui commencer à booster cette recherche de financement et nous avons surtout le souci  de faire en sorte que tous les guinéens le sachent, y compris la crique mafieuse qui veut nous imposer un pouvoir à vie,  d’où viennent les ressources du FNDC. Qu’on sache que c’est le peuple qui finance », a signalé Abdourahamane Sanoh, le coordinateur national du FNDC.

Le FNDC a, par ailleurs, mis en place un compte de collecte de fonds où tous les citoyens peuvent contribuer. Pour une question de transparence la structure a rendu public le montant collecté jusqu’ici. Il existe dans ce compte environ 9.141 dollar.

« Donc ceux dont les pratiques du FNDC rendent malade parce qu’ils ont mal à la transparence, la transparence trouble leur sommeil  qu’ils sachent déjà comment on le fait », martèle Abdourahamane Sanoh.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos