En ligne (connectés) : 0 36

Mohamed Bangoura « la décision prise par le ''Moro Naba'' Aboubacar Soumah est nulle et de nul effet»

Mohamed-Bangoura

Suite à la décision du  secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) Aboubacar Soumah d’exclure trois membres du Bureau Exécutif National, l’un des concernés Mohamed Bangoura, estime que cette décision ne lui concerne guère car viol les règlements intérieurs du SLECG. Pour lui, cette décision ne lui fait ni chaud ni froid.

Le puissant secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) a exclu trois membres du Bureau Exécutif National. Il s’agit d’Oumar Tounkara, secrétaire général adjoint, Aboubacar Sylla et Mohamed Bangoura le porte parole.

Joint par notre rédaction après la décision du SLECG l’excluant, Mohamed Bangoura fustige la démarche du secrétaire général avant de d’indiquer que cette décision n’a aucun sens et par conséquence ça ne lui fait ni chaud ni froid.

« Conformément à la violation de l’article 36 du chapitre 5 du statut et règlement intérieur du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée ; Conformément à l’article 6 du règlement intérieur du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée stipulant que le SLECG est apolitique et non confessionnel. Concernant les sanctions du chapitre 5 du statut et règlement intérieur du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, le Bureau Exécutif National du SLECG n’a pas la qualité de sanctionner ou d’exclure un membre élu par le congrès  sauf avis du congrès ou du conseil  syndical. Donc, la décision prise par le Moro Naba Aboubacar Soumah est nulle et de nul effet. Ça ne nous fait ni chaud ni froid  », indique Mohamed Bangoura.

Reste désormais à savoir si la grève du SLECG sera suivie sur toute l’étendue du territoire national.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos