En ligne (connectés) : 0 55

Clôture du 1er forum international pour le financement durable de la sécurité sanitaire en Guinée

forum-fond-sante

Le 1er forum international pour le financement durable de la sécurité sanitaire en Guinée prendra fin ce soir à Conakry après 48h d'échanges et d'engagement pour la santé.

Le forum se clôture avec la prestation des artistes Soul Bangs, Kandia Kora, Sow Pedro et Koumba Gawlo du Sénégal.

Objectif de cette rencontre est d'inciter les bailleurs de fonds à s'investir d'avantage dans le financement de la sécurité sanitaire en Guinée. Le Forum mise surtout sur d'autres financements innovants pour recueillir des dons pour la plateforme epifond.

forum-fond-sante-panel

A rappeler que le Fonds Local de Réponse aux épidémies EpiFOND est un programme attribuant en urgence de petites subventions permettant en premier lieu aux districts sanitaires de réagir dans un délais de 24 h suivant la déclaration d’une épidémie dans une localité.

forum-fond-sante-pedro La mise en place de ce fond de prévention contre les maladies à caractère épidémiologique permettra aux autorités de gérer et circonscrire toute épidémie comme le virus Ebola.

forum-fond-sante-itw-gawlo

Au même titre que le secteur privé s’engage financièrement comme le demontre l'engagement de l'artiste Koumba Gawlo du Sénégal :

« Chanter, danser rentrer chez moi n’a jamais été ma vision de mon métier. Je m’engage en citoyenne du monde pour soutenir les causes qui améliorent le quotidien de nos sociétés. Voilà pourquoi j’ai accepté de m’associer à cette levée de fonds» a t-elle exprimée au micro de notre reporter 224infos.org

Au point de Presse l'artiste SoulBangs a exprimé les raisons de sa participation au Gala de mobilisation de fonds pour la sécurité sanitaire en Guinée

forum-fond-sante-soulbangs

« Moi SoulBangs je m’engage à travers mes prestations, à travers ma voix pour soutenir les bonnes causes nobles. Et la santé, l’humain est la plus noble de toutes » a declaré l'artiste Soul Bang's.

Les fonds recoltés seront gérés selon les autorités sur la base d'un partenariat public privé entre le ministère de la santé à travers l'agence nationale de sécurité sanitaire.


A propos de l'auteur :

224infos