En ligne (connectés) : 0 29

Plénière : l’opposition catégorique face à Alpha Condé « il faut qu’il renonce à son projet de changement de constitution et au 3e mandat »

Opposition-pleniere

Comme indiqué dans une dépêche, les leaders de l’opposition républicaine étaient en plénière ce vendredi, 17  janvier 2019  au QG de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). Cette rencontre intervient après la manifestation de résistance du FNDC et l’annonce de l’ouverture de la campagne pour les élections législatives du 16 février 2020 par le président Alpha Condé.

L’opposition républicaine reste droite dans ses bottes. Elle va empêcher la tenue des élections législatives du 16 février 2020. C’est le président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo porte parole de l’opposition a fait le compte rendu de la plénière.

L’opposition a fustigé une nouvelle fois l’organisation des élections législatives. Des élections dont elle qualifie de mascarade.

« Monsieur Alpha Condé  qui est champion du désordre, continue naturellement d’aggraver le désordre qu’il a instauré dans le pays. Parce que pratiquement, il n’est pas possible de tenir ces élections dans les délais annoncés par la CENI. Mais en plus, vous vous retrouvez dans une situation où la campagne est ouverte, les listes ne sont même pas encore complètement affichées. Vous savez les raisons pour lesquelles l’opposition politique a décidé de ne pas prendre part à cette mascarade électorale.  D’abord il y a le fichier électoral. Ce fichier est très loin de refléter l’état réel du code électoral », dit Cellou Dalein Diallo.

L’opposition républicaine invite ce pendant, le président de la république Pr Alpha Condé à renoncer à son projet de nouvelle constitution.

« Nous voulons que monsieur Alpha Condé respecte notre constitution. Cette constitution n’a pas prévu de dispositions permettant de la changer entièrement. Donc,  il faut qu’il renonce à son changement  de constitution et au 3ème mandat. Le FNDC maintient la décision qu’elle avait déjà prise et maintient sa résistance et à s’opposer à l’organisation d’une mascarade électorale dans notre pays », dit Cellou Dalein Diallo. Avant de réaffirmer la volonté du FNDC à organiser une mobilisation la semaine prochaine pour faire barrage à Alpha Condé.

« Le programme pour les manifestations à venir la semaine prochaine, ce programme a été déjà donné par le FNDC qui a invité déjà tous les guinéens, tous les patriotes, qu’on se mobilise le mardi 21 et le mercredi 22 janvier pour exprimer notre opposition à ce projet de 3ème mandat », annonce le président de l’UFDG.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos