En ligne (connectés) : 0 37

Cellou Dalein « ils ne reculeront devant rien...il faut que les gens soient prêts à continuer le combat »

Cellou-Dalein-FNDC

Le chef de file de l’opposition a réagi ce vendredi sur les dernières violences qui ont émaillé certaines préfectures de la moyenne Guinée ces derniers jours.

Pour Cellou Dalein Diallo la répression des forces de l’ordre n’enlèvera en rien la détermination du peuple de Guinée à poursuivre le combat pour une alternance démocratique en Guinée.

« Ce qui se passe à Labé, à Mamou, c’est une répression sauvage. Nous avons décidé, malgré la répression de continuer le combat. Et quel que soit le prix à payer, il faut qu’on sauve la Guinée. Au-delà de la démocratie, il y a l’unité, l’Etat de droit, notre devenir, notre capacité à vivre ensemble. Il faut qu’on résiste et qu’on refuse que ne soient sacrifiés tous nos efforts fournis », a expliqué le président de l'UFDG.

Sur le cas du chauffeur de l’ambulance tué hier Cellou Dalein explique

« Ils (FDS) ont tiré hier sur une ambulance et ils ont extrait le chauffeur du corbillard,  ils l'ont frappé avec une arme, il a rendu l’âme sur place. Ils ont gazé l’imam de Labé dans sa concession », dit-il

Cellou Dalein Diallo invite les citoyens à intensifier le combat pour empêcher que la démocratie guinéenne ne soit prise en otage par un clan.

« Ils sont prêts  à tout et ils ne reculeront devant rien et nous aussi il faut qu'on montre notre volonté de les empêcher de mettre en œuvre leur volonté qui ne fera que faire reculer la Guinée sur l’instauration de l'Etat de droit et de la démocratie en république de Guinée. Le combat continue et les sacrifices on les fera et il faut que les gens soient prêts à continuer le combat », a poursuivi le chef de fil de l’opposition.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos