En ligne (connectés) : 0 28

Crise politique en Guinée : une délégation de la francophonie reçue par le FNDC

OIF

Une délégation de la Francophonie conduite par son envoyé spécial a été reçue par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), ce jeudi, 30 janvier 2020 au siège de la structure situé à Kipé Dadya dans la commune de Ratoma. Au menu de cette rencontre, la crise politique que traverse la guinée. L’envoyé spécial a prêté une oreille attentive aux réclamations  du FNDC.

La crise politique que traverse Guinée préoccupe également la francophonie. La délégation de l’OIF a été reçue par les leaders du FNDC ce jeudi.

Au sortir de cette rencontre qui a duré environ 1h du temps, l’envoyé spécial de la francophonie Tieman Coulibaly a décliné l’objectif de cette rencontre avec le front national pour la défense de la constitution (FNDC).

« Nous sommes venus écouter le directoire du FNDC par rapport à son appréciation sur la situation, la manière la meilleure, de contribuer  positivement à l’apaisement politique à ce qu’un climat plus serein prévale en Guinée. Et puis j’ai demandé quand même des avis par rapport à la question de l’arrêt des violences, de la  manière  la meilleure, de procéder afin que tout se passe bien dans un contexte non violent  en Guinée », Tieman Coulibaly envoyé spécial de la francophonie.

Pour sa part, le coordinateur national du FNDC, Abdourahamane Sanoh a exprimé les préoccupations de sa structure au représentant de l’OIF.

« On a fait savoir à la mission les préoccupations que nous avons, la lecture que nous avons de la situation et les grosses inquiétudes que nous portons, les grosses attentes du peuple par rapport à l’engagement de la francophonie, ici mais aussi on leur a expliqué un peu comment nous sommes ouvert au dialogue », indique Sanoh.

Par ailleurs, il soutient que le combat va continuer jusqu'à la victoire finale.

« Nous devons continuer le combat nous sommes sur le front  et ce combat va continuer jusqu'à la victoire finale », martèle Abdourahamane Sanoh.

Dans les jours à venir, l’organisation de la francophonie va rencontrer d’autres acteurs de la vie sociopolitique de la Guinée en vue d’une  sortie de crise.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos