En ligne (connectés) : 0 30

Guinée : « La CENI ne fera pas de révision avant la présidentielle… les cartes qui sont données seront utilisées pour quatre scrutins », CENI

Vote-Alpha

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), institution en charge de l’organisation des élections en Guinée va rendre public les dernières statistiques au compte des législatives couplées au référendum constitutionnel du 1er Mars 2020. Aucun recensement n’est prévu pour la présidentielle de 2020 et les cartes d’électeurs à distribution serviront tous les scrutins à venir jusqu'à la présidentielle.

Il n’ya aura pas de recensement pour les élections présidentielles de 2020, il n’y aura non plus de nouvelles cartes électeurs pour les prochaines échéances électorales à venir  en Guinée. C’est une décision de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Les cartes d’électeurs confectionnées pour les législatives et le référendum doivent être donc soigneusement gardées car selon la CENI, ces cartes serviront pour les présidentielles.

« On ne pourra plus faire une révision de liste électorale. Donc les cartes qui sont données seront utilisées pour quatre scrutins. Et les quatre scrutins ça va être l’uninominal, la liste nationale à la représentation proportionnelle, le référendum et la présidentielle de 2020…La CENI ne fera pas de révision avant l’élection présidentielle. Donc nous informons  les citoyens que cette carte doit être bien conservée parce qu’elle va servir à quatre scrutin », dit Djenab Touré directrice  du département fichier électoral chez nos confrères de la radio Espace.

S’agissant des guinéens qui auront l’âge de voter (18ans) avant la présidentielle de2020 ceux-ci n’auront pas la chance de voter. Selon la CENI, ils doivent attendre à la prochaine révision des listes électorales.

« Les guinéens qui ne se sont pas enrôlé attendrons une prochaine révision des listes électorales », ajoute-t-elle.

Les chiffres de la Commission Electorale Nationale Indépendante sont donc attendus dans la mi-journée mais il faut  déjà noter que la plus grande circonscription électorales de la Guinée, selon la CENI, c’est la commune de Ratoma avec un peu plus de six (6) mille électeurs.

Il faut signaler que ce fichier est largement contesté par les ténors de l’opposition guinéenne à savoir l’UFDG, l’UFR, le PEDEN, le BL, le PADES…chose qui explique leur retrait du processus électoral.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos