En ligne (connectés) : 0 29

Le 22 mars n’est pas un jour de scrutin, mais de coup d’Etat civil !

Aliou-Bah

Étant donné que la démocratie interdit les coups d’État civils et militaires, nous sommes déterminés, au prix de nos vies, à empêcher celui qui est programmé ce 22 mars 2020.

Les seuls fauteurs de troubles en Guinée, ce sont les putschistes constitutionnels qui veulent nous imposer l’illégalité. Un petit clan mafieux ne peut pas vouloir confisquer notre avenir et nous imposer l’inaction.

C’est pourquoi, personne ne doit perdre le temps à suivre les communiqués et agitations de ceux qui sont dans l’illégalité car l’autorité de l’Etat ne s’exerce que dans le strict respect de la loi. Ils font de la diversion pour masquer la peur qui les anime.

Totale mobilisation citoyenne pour des actions d’envergure sur l’ensemble du territoire national.

Aliou BAH
Président du MoDeL
Membre du FNDC


A propos de l'auteur :

224infos