En ligne (connectés) : 0 16

Violences à N'Zerekore : 36 morts, 129 blessés et 83 maisons touchées (Rapport ONG)

violences-nzerekore-bilan

Le collectif des ONG de défense des Droits Humains, ont animé une conférence de presse ce vendredi 15 mai 2020 à la maison de la presse à Kipé. Aucours de cette rencontre avec les journalistes, le collectif des ONG ont expliqué aux hommes des médias les violences qui ont affectées la commune urbaine de N’zerekore du dimanche 22 au mardi 24 mars 2020 au lendemain du double scrutin en Guinée.

Dans le souci d’avoir la véracité des événements, l'ONG a dressé la manière à la qu’elle s'est déroulé leurs enquêtes sur le terrain

«  Notre équipe dirigée par Me Théodore Miche Loua Avocat, M. Emmanuel Fassou Sagno Sociologue, M. Adrien Chérif juriste, M. Patrice Mamy juriste, M. Aimé Raphaël Baba juriste également, ont procédé à la collecte des informations par voie de témoignages des victimes, la visite des sites et lieux, la rencontre des autorités administratives et religieuses. Aussi, les visites de terrain qui ont été effectuées dans les quartiers de Bellevue, Dorota I, mais aussi à Gonia I et II et de Sokoura II, de Wessoua, Nakoyakpala, de Gbaghana et Kwitèyapoulou», a expliqué Me Koné Aimé Christophe Labilé de l’ONG Avocats sans frontières de Guinée.

À la suite de ces enquêtes menées dans la commune urbaine de N’Zérékoré, un bilan humain et matériel lors de ces affrontements a été dégagé par les enquêteurs.

Ce qui donne un nombre total de 36 personnes tuées, 129  blessées, 127  autres arrêtées et 83 bâtiments incendiés ou détruits, mais aussi des engins, boutiques, salons de coiffure, ateliers et autres installations vandalisées dans les différents quartiers.

Mamadou Samba Barry pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos