En ligne (connectés) : 0 31

Culture : le FODAC ouvre ses portes pour la promotion du patrimoine culturel guinéen

FODAC-1

Le ministère de la culture a procédé ce lundi, 27 juillet 2020 à l’inauguration des locaux du Fond de Développement des Arts et de la Culture (FODAC). Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la promotion de la culture guinéenne.

Le Fond de Développement des Arts et de la Culture est désormais une réalité en Guinée. Le ministre Sanoussy Bantama Sow a procédé à l’ouverture des portes de cette nouvelle institution qui s’occupe de la promotion, la mise en œuvre des projets, des programmes de développement  des activités culturelles mais aussi la sauvegarde et la valorisation du patrimoine national.

« Désormais, le ministère en charge des sports et de la culture va marcher sur ses deux pieds. Ses deux pieds c'est le fond d'aide pour le sport et le fond d'aide pour la culture. Je disais récemment que la culture est un domaine qui est très vaste. Si l'Etat fait un peu d'effort dans l'accompagnement de la culture, nous pourrons régler 50% du problème d'emploi des jeunes. Quand vous prenez Nollywood, dans le domaine du cinéma seulement, Nollywood crée à peu près un million d'emplois par an. Et ici avec tous les jeunes qui sont dans le spectacle, dans l'accompagnement des artistes, le cinéma, peinture etc.., en les accompagnants, je suis sûr qu'on peut régler une bonne partie de l'emploi des jeunes. C'est pourquoi nous nous sommes battus pour la création de ces deux fonds. Le sport et la culture, ça englobe la jeunesse guinéenne. Donc, nous ferons tout pour que la subvention soit importante, qu'elle continue, qu'elle ne s'arrête pas », a déclaré Bantama Sow.

FODAC-2

Le directeur général de cette nouvelle structure, Malick Kébé a pris l’engagement que tout sera mis en œuvre  pour la promotion de la culture guinéenne.

« Nous voulons vous rassurer que nous les travailleurs, ne ménagerons aucun effort pour atteindre les objectifs qui sont entre autres : l'accompagnement des artistes dans leurs créations, les promoteurs dans la promotion de nos artistes, mais également de notre patrimoine historique », dit Malick Kébé.

La mise en place de ce nouveau département est un ouf de soulagement pour les différents artistes guinéens (musique, théâtre, cinéma, peinture, dessin, coiffure) c’est le cas notamment de Sékouba Kandia Kouyaté,  griot.

FODAC-3

« Je suis très heureux, très content de l’installation du FODAC dans le domaine de la culture parce que la culture est la pièce maitresse d’une nation…aujourd’hui on ne peut rien faire sans argent donc si aujourd’hui notre département, le ministère de la culture pense à la culture guinéenne vraiment je dirai bravo et surtout il faut réaliser », indique t-il.

Il faut noter que le FODAC est un établissement à caractère administratif et est placé sous la tutelle technique du ministère en charge de la culture.

N’Famoussa Siby


A propos de l'auteur :

224infos