En ligne (connectés) : 0 51

Siguiri-Foulata : Plusieurs femmes blessées après la manifestation des femmes contre la SAG. Les explications d’un habitant de la localité.

repression-femme-foulata-case

A Siguiri, un groupe de femme de Foulata, district relevant de la compagnie Anglo-Gold Ashanti de Guinée dans a préfecture de Maléyah a protesté contre ce qu’il appel le non-respect des engagements de la part de la société.

Les autorités locales ont décidé de faire intervenir les forces de l’ordre afin de disperser les manifestantes. Des gaz lacrymogènes ont été alors utilisés contre ces femmes pour les disperser et dans la débandade, une vingtaine de femme ont été blessées.

Joint ce jeudi 19 Août par 224infos.org, l’un des membres de la commission d’élaboration du protocole d’accord entre la SAG et la Communauté.

« La communauté de Foulata ne s’est jamais rebellée contre la SAG depuis 28 ans. La SAG fait des sondages, traverse les champs des citoyens en les détruisant. Plusieurs citoyens ont perdu des biens et n’ont jamais manifesté car tout le monde sait que la société, c’est le bonheur. C’est ainsi que la communauté a dit à la SAG que si elle veut faire leurs activités, c’est de prendre les citoyens de la ville au sein de l’entreprise. La SAG n’a pas voulu céder à la demande arguant que le nombre d'employés à augmenter. Mais la communauté a insisté pour dire qu’il faut surtout que la SAG prenne les femmes comme employées parce qu’elles sont les plus touchées par les impacts de l’entreprise mais elle (SAG ndlr) pas accepté. C’est ainsi que les femmes ont manifesté et les militaires sont venus de Kankan et de Siguiri ont trouvé les femmes sur le terrain en leur disant de libérer les lieux, les femmes n’ont pas voulu obtempérer. C’est ainsi que s’en ai suivi des jets de pierres pour les femmes contre gaz lacrymogènes pour les forces de l’ordre » A expliqué  Amara Sacko, habitants de cette localité.

Pour l’heure, on déplore une dizaine de femmes blessées après l’intervention des forces de l’ordre.

Moussa Rama, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :