En ligne (connectés) : 0 11

LES EMBOUTEILLAGES À CONAKRY : QUELLE SOLUTION ?

embouteillage à conakry

Par définition, un embouteillage est un embarras de circulation qui se produit dans une rue. C'est un encombrement de la circulation. Selon les spécialistes, le réseau routier guinéen  est parmi les plus défaillants au monde.

Sur la cause des embouteillages à Conakry, les opinions sont divergentes, certains usagers pensent que l'indiscipline des chauffeurs serait à la base des bouchons. Mais par contre,  d'autres usagers pensent que le laissez-faire soutenu par les agents de la sécurité  en contrepartie d'une modique somme qui varie entre 500 GNF à 2.000 GNF serait à la base des embouteillages.

embouteillage à conakry

Pour trouver solution à ce problème d'embouteillage, nous avons approché Monsieur Alpha Saliou Sylla, spécialiste à la question de sécurité routière qui, selon lui ,

un recrutement de 10.000 agents  au niveau de ce service pour le compte de la Capitale serait très judicieux  pour une meilleure protection des usagers.

Car selon monsieur Sylla, le ministre de la sécurité a lui-même affirmé dans son dernier passage à la radio Espace fm que la Capitale Conakry a un effectif total de 700 agents de la sécurité routière pour contrôler, régulariser et sanctionner les contraventions.

《La difficulté dans cette mission régalienne de la police routière serait due au nombre très insuffisant des agents de sécurité par rapport à l'attente de la population. Car, selon les statistiques de l'immatriculation, Conakry a 399.960 véhicules RC, 142.986 véhicules de transport, 49.995 VA et 20.980 motos qui  circulent dans la capitale 24h/24 sans compter les autres voitures diplomatiques. 》

a-t-il précisé

Dans cet état de fait, comment pouvons-nous compter sur le service de 700 agents pour contrôler de manière efficace plus de 613.921 engins roulants ? Sans compter les femmes qui occupent de manière anarchique les chaussées.

Oumar Janeh pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos