En ligne (connectés) : 0 73

Affaire Bolloré «Alpha Condé privilégie ses amis» dit Cellou Dalein Diallo

Assemblée Générale de l'UFDG, affaire Bolloré "Alpha Condé privilégie ses amis" dit Cellou Dalein Diallo.

UFDG-AG-Dalein

Au cours de cette assemblée générale hebdomadaire du principal parti d'opposition en Guinée (UFDG) ce samedi 28 avril à son siège à la minière situé dans la commune de Dixinn, plusieurs sujets ont été débattu, notamment celui relatif au dossier Bolloré.

Selon le président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et chef de file de l'opposition Cellou Dalein Diallo, Alpha Condé a privilégie  ses amis (Bolloré).

"ce que les gens ne savent pas, ce que Alpha a mis l’économie du pays au service de ses amis. Les premiers actes qu’il a posés après son accession au pouvoir en 2010, en 2011 il a annulé la convention de Necotrans sans aucun motif valable parce qu’il a dit lui même à un journaliste du monde, qu’il privilégie ses amis. Donc il a installé Bolloré en violation flagrante d’une convention ratifiée par la Guinée. Il a envoyé des militaires au port. Immédiatement après, il a pris un décret pour annuler un bail de monsieur Alseny Barry. Il a pris un autre décret, il dissout les conseils communaux de Ratoma, de Dixinn et Kaloum puisqu’il a estimé que ces gens là l’ont pas aidé au deuxième tour. Il n’est pas président de tous les citoyens, il est le président d’un groupe particulier",  indique le chef de file de l'opposition guinéenne.

Par la suite, Cellou Dalein Diallo a réaffirmé que les grieffes portées par l'UFDG  lors des communales du 04 Février dernier,  doivent être prises en compte par le comité de suivi des accord du 12 Octobre 2016.

"Nous avons gagné à Conakry, lorsque le RPG a compris qu’il a perdu dans les urnes, il a tenté de gagner par les commissions administratives. Nous n’acceptons pas ces résultats là, il faut que le choix des urnes soit respecté",

a reaffirmé le chef de file l'opposition guinéenne, avant d'annoncer la tenue prochaine d'une reunion de l'opposition ce lundi afin de donner suite face au refus du pouvoir de restituer les "vrais résultats" dit-il, des communales du 04 Février dernier.

N'Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos