En ligne (connectés) : 0 15

Assemblée générale du RPG arc en Ciel : Sekou Kourouma évoque une éventuelle restructuration du parti

RPG-AG-5mail2018

A l'assemblée générale du RPG arc en Ciel de ce samedi 5 mai 2018, Sekou Kourouma a évoqué une éventuelle restructuration du parti

« On n'est plus un parti d'opposition, on n'est maintenant un parti au pouvoir. Il faut donc adapter l'organisation et le fonctionnement du parti  à cette réalité incontournable »

La mise en place des MUFFA (Mutuelle financière des femmes africaines), la question de la restructuration du parti ou la construction des vingt milles logements sociaux sont entre autres les points inscrits à l'ordre du jour de l'assemblée générale hebdomadaire du parti au pouvoir de ce samedi 05 mai 2018 qui s'est tenue à son siège situé à l'aéroport dans la commune de matoto.

RPG-AG-5mail2018

D'entrée, M'Bany Sangaré secrétaire général de la jeunesse du RPG arc en ciel, s'est réjouit de la mise en place des MUFFA en Guinée notamment celle inaugurée récemment à Avaria par le président de la République. Selon lui, cela s'inscrit  dans le cadre de l'autonomisation des femmes  et des jeunes, établis dans le vaste programme du Pr Alpha Condé et de son gouvernement avec les institutions bancaires.

«  Pour toujours atteindre la cible privilégiée, les mouvements d'intérêt économique, créés par des femmes et des jeunes, c'est ainsi que des vendeuses de friperie de la ville de Conakry,  ont sollicité  leur propre institution bancaire. Également les femmes qui évoluent à Avaria ont  elles aussi sollicité la même chose. Parallèlement à cela au jour d'aujourd'hui, toutes les préfectures du pays, celles qui désirent y avoir, ont déjà ouvert leur MUFFA pour le bien être des femmes de l'intérieur du pays », a affirmé M'bany Sangaré avant d'exhorter les femmes au respect des engagements vis à vis des institutions bancaires.

« il faut que les femmes aient le courage de travailler dans la confiance mutuelle. Quand vous avez la chance d'avoir un prêt bancaire, et que vous avez la chance de dérouler votre activité, que vous ayez également le courage d'aller restituer l'argent que vous avez emprunté pour que d'autres femmes puissent aussi en bénéficier. Parce que le constat chez nous, c'est que quand les gens viennent prêter de l'argent auprès des institutions bancaires, elles n'ont plus le courage d'aller rembourser, c'est ce qui n'est pas bien », souligne par ailleurs, le membre du bureau politique national du RPG arc en ciel.

RPG-AG-5mail2018

Pour sa part, le ministre Sekou Kourouma a évoqué la question de la  restructuration du parti. Selon ce responsable du RPG arc en ciel, il est temps de faire un nouveau congrès.

« Certains pensent que la restructuration du parti c'est pour renvoyer les anciens responsables, c'est de la désinformation. Le parti aujourd'hui a besoin d'être restructuré, pourquoi ? Parce que d'abord nous avons changé de statut. Jusqu'en 2010, c'était le RPG tout court. Après 2010, c'est le RPG arc en ciel, mais avec les mêmes statuts, les mêmes structures, les mêmes méthodes de travail, les mêmes procédures de travail qui n'ont pas changées. Le parti a changé de dénomination mais le parti a changé aussi de statut. On n'est plus un parti d'opposition, on n'est maintenant un parti au pouvoir. Il faut donc adapter l'organisation et le fonctionnement du parti  à cette réalité incontournable. Et le dernier congrès date de 1994 depuis cette date on n'a pas fait de congrès », déclare Sekou Kourouma sous des applaudissent des militants.

Présent également à cette assemblée, le ministre de la ville et de l'aménagement du territoire Dr Ibrahima Kourouma, est revenu sur les avantages  de la  construction des vingt milles logements sociaux à Cobaya dans la commune de Ratoma.

« La nouvelle ville c'est 650 hectares. Cette ville va faire deux fois la commune de Kaloum. Nos seulement nous aurons les vingt milles logements sociaux, mais nous aurons tout ce qui pourrait attirer la population: les bureaux, les supers marchés, les centres de loisirs, tout ce qui se trouve dans une ville qui puisse être considéré comme une polarité vont être bâtis sur ce site de 650 hectares. Et je tiens à préciser, que le Pr Alpha Condé a souhaité qu'il  y ait la mixité,  c'est à dire qu'on ne soit pas dans une situation où il y'a la ségrégation entre pauvre, moins riche et riche. Et il va y avoir une route qui va conditionner un boulevard. Le boulevard va quitter Lambandji  jusqu'à Dubreka sans compter les différentes transversales que vous aurez...», A  expliqué le ministre Ibrahima Kourouma.

Il faut rappeler que cette assemblée générale a été  marquée par la présentation d'un nouvel adhérant.

N'famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos