En ligne (connectés) : 0 28

Bientôt le Festival des talents féminins

festival-talents-feminins

Prévu au mois de Novembre prochain, Le lancement officiel des activités de la première édition du festival des talents féminins intitulé  »FEMME AU MARQUE » aura lieu ce samedi 12 mai 2018 à Conakry. Cet évènement culturel a pour ambition,d’impliquer toutes les femmes qui exercent une activité artistique et aussi celles qui évoluent dans les différents domaines de l’art artisanal et du sport, pourla vulgarisation de leur savoirfaire pour une émergence artistique et culturelle des différentes communautés.

Cette idée de magnifier les femmes qui exercent dans le domaine de l’art est venue de plusieurs réflexions explique Hadja Bobo Fofana l’initiatrice de ce projet ‹‹ c’est une idée qui m’ai venu après plusieurs réflexions, j’ai pensé qu’il y’a plusieurs festivals qui existent en Guinée, mais aucun n’est dédié à la couche féminine et c’est pourquoi l’expression  »femme au marque » qui fait référence à une compétition d’athlétisme, qui veut dire les femmes dans la course de vitesse pour créer une différence dans la marginalisation de la femme›› précise-t-elle.

Cette première édition selon Hadja Bobo, toucheratrois volets notamment la découverte, la promotion et la valorisation. Poursuivant, elle notifiera que ce festival dans sa globalité aura plusieurs enjeux sur la couche féminine ‹‹ l’enjeu de ce festival sera l’émancipation des femmes artistes. Il y’a plusieursfemmes qui sont dans l’art en Guinée, que ça soit dans la peinture, la musique, le cinéma. Ces femmes sont peu connues et se battent toujours pour prôner leur indépendance, donc ce projet peut participer à l’épanouissement artistique, montrer la place de la femme dans l’art, participer à la valorisation de la culture et montrer à ces femmes comment concilier le foyer à la profession ›› rajoute-t-elle.

La participation à ce festival est gratuite pour les femmes qui ont du talent et le rendez-vous est prévuau mois de Novembre prochain. Au sortir de cette rencontre, Hadja Bobo Fofana espère que cet évènement aura un impact positif dans l’émancipation des femmes artistes ‹‹ nous attendons vraiment que ces femmes soient en mesure de faire des créations qui n’ont jamais été créée en Guinée, et qu’elles prennent leur destin en main, qu’ellesdisent vraiment, nous pouvons aussi comme les hommes. Il faudrait que nous participons à la prise de décision de ce Pays dans toutes les corporations qu’elle incarne›› lance-t-elle.

Il faut noter que ce projet n’a pas reçu d’accompagnement de la part de l’Etat, toutefois il a eu l’appui de quelques femmes engagées notamment Dr Makalé Traoré de la COFFIG, de Hadja Aïssatou Bella Diallo ancienne journaliste, Hadja Saran Daraba Présidente de la Mano River Union et pleines d’autres personnes qui ont cru à ce évènement.


A propos de l'auteur :

224infos