En ligne (connectés) : 0 52

GOHA : « Tous les opérateurs économiques sont inquiets aujourd'hui » s’alarme Cherif Mohamed ABdallah

goha

Le GOHA (Groupe organisé des Hommes d’Affaires) a animé une conférence de presse à la maison commune des journalistes à coleya ce jeudi 10 mai 2018. La structure est revenue sur le cas EL Hadj Abdourahamane Diallo qui a été kidnappé et assassiné par ses ravisseurs depuis près de cinq mois.

Pour Abdallah Cherif président du GOHA, cet acte est inadmissible et demande que les opérateurs économiques soient protégés. À défaut ils useront des moyens légaux pour ce faire entendre.

«  On ne peut pas continuer comme ça. Tous les opérateurs économiques sont inquiets aujourd'hui. Donc cette situation est entrain de nous fatiguer très sérieusement. À cause de l'insécurité, même si tu invites les opérateurs économiques sérieux ils te diront qu'ils ne vont pas venir tant que la situation sécuritaire n'est pas normale.  A moins de six mois, nous avons enregistré deux cas de mort: Mr Badara vice président de la section GOHA de matoto et El Hadj Abdourahamane qui est membre du conseil des sages  et de réconciliation du GOHA », a t-il dit.

Le GOHA lance par ailleurs un appel pressant au gouvernement afin que ces cas d'enlèvements e det meurtres des opérateurs économiques cessent dans le pays.

«  Il faut que l'État prenne ses dispositions pour que les opérateurs économiques soient sécurisés. On ne va plus tergiverser. Si un commerçant est touché désormais n'importe où en guinée, tous les commerçants vont être solidaires et nous allons prendre des dispositions pour revendiquer nos droits », a conclut le président du GOHA.


A propos de l'auteur :

224infos