En ligne (connectés) : 0 22

Elhadj Djeriba Diaby prie pour les journalistes et offre 3 tonnes de Riz

Rencontre : Elhadj-Djeriba Diaby - Journalistes

L'ambassadeur de la paix Elhage Djeriba Diaby était ce jeudi 24 mai 2018, face aux journalistes guinéens; cette fois ci pas pour une conférence de presse, mais pour une séance de lecture du saint coran en faveur des hommes de medias.

A cette occasion, plusieurs journalistes et représentants de medias locaux se sont donné rendez-vous à la grande mosquée IDEEF, communément appelée mosquée Turque de bambeto pour faire des prières et bénédictions en faveur des journalistes.

Cette imitative vient de l’ambassadeur de la paix Elhadj Djeriba Diaby, à travers sa fondation connue pour ses actions sociales. Plusieurs érudits et imams de mosquée de la capitale se sont réunis et ont lu plusieurs fois le saint Coran et ont demandé au tout puissant Allah, que la Paix et l’harmonie se rependent sur les hommes de medias guinéens ainsi que sur tout le peuple de Guinée.

Cette cérémonie de lecture du saint coran a été marquée par la présence du Médiateur de la République Elhadj Said Fofana et du Représentant du secrétaire général des affaires religieuses. Pour lier l’utile à l’agréable, l’ambassadeur de la paix a offert à l’ensemble des journalistes présents, trois tonnes de Riz (60 sacs de 50 kg), une façon pour le donateur, de souhaiter bon ramadan aux journalistes.

Rencontre : Elhadj-Djeriba Diaby - Journalistes Rencontre : Elhadj-Djeriba Diaby - Journalistes

L’ambassadeur de la paix a profité de cette occasion pour appeler à la paix :

« Nous devons nous laver le cœur pour que Dieu puisse nous donner le bonheur, nous devons nous pardonner entre nous pour que Dieu puisse nous pardonner, nous devons nous aimer entre nous, pour que Dieu puisse nous aimer. Nous sommes au mois de Ramadan, est ce que tous les guinéens mangent à leur faim? Cette lecture du saint coran est faite pour vous (journalistes), parce que vous le méritez, la presse guinéenne mérite…., il y a des journalistes qui marchent sans transport, il y a des journalistes qui sont sans logement, il y a des journalistes qui sont sans salaire, mais ils travaillent par ce qu’ils aiment leurs pays. Ils travaillent parce qu’ils veulent informer leur pays» a laissé entendre Elhage Djeriba Diaby.

Rencontre : Elhadj-Djeriba Diaby - Journalistes

Après le partage du riz, les journalistes à travers leur porte parole Iboun Conte ont remercié la fondation Elhadj Djeriba Diaby pour la paix et l’action sociale.

« Les objectifs de cette fondation sont les nôtres, depuis que vous avez lancé votre fondation vous œuvrez pour le renforcement de l’unité nationale, pour le rayonnement de la culture islamique, et surtout pour la lutte contre la pauvreté dans notre pays. Ce sont des chantiers que vous avez ouvert. Cette lecture du saint coran suivi des bénédictions, nous va droit au cœur. C’est un signal fort que vous nous envoyez, que vous nous aimez et que vous êtes conscient du poids que nous représentons et  que vous avez jaugez à sa juste valeur, le travail de relais que l’ensemble des professionnels de l’information jouent depuis l’aune de l’indépendance de notre pays. Je parle au nom de l’ensemble des journalistes qui sont présents ici aujourd’hui, nous vous disons Merci», a indiqué IBoun Conté.

Il faut noter qu’après le partage, chaque journaliste a eu 25 kg de riz au moins.

Alghassimou Yali bah pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos