En ligne (connectés) : 0 19

JUSTICE : Les Greffiers menacent d’aller en grève.

Les greffiers menacent d'aller en grève

Les juridictions de Guinée pourraient connaitre une paralysie dans les jours à venir. Les greffiers menacent d’aller à nouveau en grève. Ils l’ont fait savoir dans une déclaration rendue publique ce Lundi, 28 mai 2018. Ces greffiers estiment que leur statut particulier n’est toujours pas appliqué dans sa globalité. Ils promettent de poursuivre leur grève qui a été suspendu le 18 mai 2016 dès le 8 juin 2018. Mamadou Dian Baldé est le porte-parole des greffiers.

« Prenant acte de la signature du statut particulier des greffiers en chef, des greffiers et des secrétaires de greffe par le président de la république le Pr Alpha Condé, considérant qu’aucune structure ne représente les greffiers de Guinée aujourd’hui ; considérant la suspension de notre grève le 18 mai 2016 subordonnée à la signature et à l’application de notre statut particulier ; considérant que ce statut particulier n’est pas totalement appliqué ; nous greffiers, signataires de la pétition, décidons de lancer dès le 08 juin 2018, la grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, ces greffiers conditionnent la levée de cette grève par l’application effective des points issus de la négociation avec le gouvernement.

« La suspension de cette grève, sera subordonné de l’application totale avec effet retro actif du statut particulier des greffiers en chef, des greffiers et des secrétaires de greffe ».

A peine reconduit à son poste,  le patron du département de la justice guinéenne doit faire face donc  à cette crise dans le secteur.

N’Famoussa Siby


A propos de l'auteur :

224infos