En ligne (connectés) : 0 14

Passation de service au ministère de la sécurité : « la recréation prendra fin à partir de maintenant » dit Alpha Ibrahima Keira

Passation de service au ministère de la sécurité

Depuis la nomination des membres du gouvernement le weekend dernier, l'heure est à la passation de pouvoir dans les départements ministériels entre les ministres sortants et entrants. Ce mercredi 30 mai 2018, c'était au ministre Abdoul Kabélè Camara de passer le témoin à Alpha Ibrahima Keira à la tête du département de la sécurité et de la protection civile.

Le secrétaire général du gouvernement a remercié le ministre sortant avant de  transmettre le message du premier ministre Kassory Fofana au nouveau ministre entrant

« Monsieur le ministre sortant, témoin oculaire de tous vos rendements au niveau du gouvernement guinéen, je voudrais au nom du président de la république et du premier ministre, vous remercier pour les services loyaux rendus a votre nation. Je voudrais souhaiter la bienvenue à Monsieur Alpha Ibrahima Keira à la tête de ce département combien stratégique. Et Monsieur le premier ministre m'a chargé ce matin de vous rappeler que ce département figure parmi les priorités du gouvernement. Monsieur le premier ministre m'a chargé de dire à monsieur Alpha Ibrahima Keira qu'il a une obligation de résultat. Et ces résultats seront portés parmi les premiers  résultats de son gouvernement »,a indiqué le secrétaire général.

Dans son allocution de circonstance, le ministre de la sécurité et de la protection civile sortant, a félicité le ministre entrant et l'a exhorté à plus de courage et de détermination.

« La protection de personnes et de leurs biens est un principe fondamental inscrit en première ligne de notre constitution. Une mission exaltante, une mission lourde qui désormais incombe  à notre vaillant frère Alpha Ibrahima Keira. Je vous souhaite mon frère beaucoup de courage, beaucoup de détermination et surtout beaucoup de sagesse et de sérénité pour conduire désormais les destinés de ce département », dit-il.

Aux services de sécurité, le ministre sortant Abdoul Kabélè Camara les a invités d'accompagner le nouveau ministre entrant.

« vous n'avez pas failli à votre mission à mes côtés. Vous avez été de véritables officiers et agents déterminés à maintenir l'ordre public dans notre pays, à assurer vaillamment la protection des personnes...vous avez été blessé à l'occasion des maintiens de l'ordre public. Y en a qui ont trouvé la mort, mais vous  restez patriotes, républicains, engagés derrière le chef de l'État, président de la république, le chef suprême des armées. De toutes les unités, la sécurité publique, la protection civile, les BACS, vous prouvez ici ma reconnaissance. Et je vous invite à redoubler d'effort, à soutenir celui qui vient prendre instamment la place. Soutenez le avec la bonne détermination », a ajouté le ministre Kabélè.

Abdoul Kabélè  a rendu par ailleurs, un vibrant  hommage à feu général Lansana Conté. Car selon lui,

« c'est le général Lansana Conté qui pour la première fois a signé le décret pour m'amener  aux affaires étrangères, à la coopération, aux guinéens de l'étranger et à l'intégration africaine. Je n'oublierai jamais ces moments », a conclu le ministre sortant.

De son côté Alpha Ibrahima Keira le désormais ministre de la sécurité et de la protection civile, s'est engagé de tout mettre en œuvre pour mener à bon port, la lourde mission qui lui a été confié par le président de la république.

« C’est le lieu de dire plus haut qu'ailleurs, que j'assumerai  avec zèle, compétence,  dévouement, honneur et dignité, la mission qui est désormais la notre dans ce secteur hautement stratégique de la sécurité et de la protection civile. Je m'engage devant vous chers collègues, tout en vous y engageant de redorer l'image des forces de police et de protection civile dans le changement de comportement, l'amélioration efficiente dans nos conditions de travail pour une plus grande efficacité de nos actions contre les troubles à l'ordre public, la délinquance, la criminalité et le grand banditisme, l'anarchie dans la circulation routière que nos populations veulent faire disparaître sans tarder...Il serait superflu de ne pas rappeler que le processus de réforme courageusement entrepris par mon prédécesseur sous le leadership de Mr le président de la République sera poursuivi sans désemparé », dit-il .

Il conclut par ceci :

«  je sais que la récréation prendra fin à partir de maintenant », le tempo est donc donné par le ministre entrant.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos