En ligne (connectés) : 0 24

Union entre le CNTG-USTG et les Forces Sociales de Guinée contre la hausse du prix du carburant

union-entre-cntg

L’inter centrale CNTG-USTG a rencontré ce jeudi 12 juillet 2018 une délégation des Forces sociales de Guinée à la bourse du travail.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la collaboration des deux structures afin de mener un combat commun. Combat qui consiste à ramener le prix du carburant à 8000fg à la pompe au lieu de 10000fg.

Algassimou Diallo le porte-parole des Forces Sociales de Guinée

« Nous avons répondu ce matin à l’appel de nos camarades syndicalistes. Les Forces Sociales se sont massivement mobilisées d’abord pour prouver aux travailleurs et travailleuses de Guinée, que le peuple est avec eux. Les Forces Sociales, c’est cette dynamique qui se retrouve au nom des citoyennes et citoyens guinéens, au nom de l’ensemble des organisations de la société civile de notre pays pour se battre contre l’injustice sociale et ramener le prix du carburant à huit mille francs guinéens. Ce sont des conditions non négociables. Si le gouvernement veut entendre le cri du peuple, nous sommes à son écoute ; s’il ne veut pas l’entendre, la Constitution nous confère des droits que nous allons appliquer. Ce qu’il faut saluer, c’est le combat commun que nous menons aujourd’hui, entre les Forces Sociales et les Syndicats, qui décident donc d’aller jusqu’au bout», a-t-il indiqué.

Pour sa part, Mamadou Mansaré, secrétaire général adjoint de la CNTG le combat ne sera plus basé seulement sur le prix du carburant

« Cette rencontre nous a permis de mettre en place un cadre concerté de mouvements en vue de faire fléchir ce gouvernement, pour dire que le peuple de Guinée demande plus de justice sociale, plus d’équité. Ce n’est pas seulement le prix du carburant que nous exigeons. Nous demandons plus de justice sociale, la lutte contre l’impunité…  Il faut que le gouvernement Kassory entende le cri du peuple et ce cri va s’entendre. A partir du mardi, nous sommes prêts à mettre en place la dynamique de la marche verte qui va être une très grande mobilisation de l’ensemble des classes populaires guinéennes », souligne Mamadou Mansaré.

Il faut signaler que cette rencontre a connu la présence de plusieurs personnalités de la société civile guinéenne dont entre autre Dansa Kourouma, Sékou Koundouno.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos