En ligne (connectés) : 0 26

Conférence de presse de CNOSCG sur le processus de revendication sociale (Baisse du prix du carburant)

conf-presse-CNOSCG

Le Conseil National de Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) a organisé ce Lundi 16 juillet 2018 une conférence de presse à son siège situé dans la commune de Dixinn. L’objectif de cette rencontre avec les hommes de medias était de faire un point sur le processus de revendication sociale (Baisse du prix du carburant)  enclenchée par les organisations de la société civile regroupées au sein des ‘’Forces Sociales de Guinée’’.

Dans son intervention, le président du CNOSCG Dansa Kourouma a rappelé tout d’abord que la structure Debout Citoyen n’est pas membre des Forces Sociales de Guinée contrairement à ce qui se dit.

«  Si nous sommes dans un processus de revendication sociale il est tout à fait normale et c’est une obligation pour tout organisation de rendre compte à leur base. Nous sommes partie prenante des Forces Sociales. Les forces sociales ont été co-initiées par les membres du CNOSCG avec certains membres d’autres plateformes comme la PCUD. Contrairement à ce que beaucoup pense, que Debout Citoyen a rejoint les Forces Sociales ce n’est pas vrai », déclare Dansa Kourouma.

Par la suite, le président du CNOSCG est revenu sur la décision du gouverneur de la ville de Conakry Mathurin Bangoura interdisant la marche des Forces Sociales de Guinée dans la capitale guinéenne. Pour le Dansa Kourouma cette décision est anti constitutionnelle et que la société civile va saisir la cour suprême pour un recourt

« Il était  prévue aujourd’hui une marche qui a été projetée depuis une semaine et les voies légales ont été suivies. Malheureusement nous avons reçu une lettre  du gouverneur de la ville de Conakry interdisant la marche comme si l’objet de la demande d’information était d’autoriser ou ne pas autorisé. Le gouverneur ou bien l’autorité compétente légale en la matière peut proposer un réaménagement de l’itinéraire tout en renforçant les mesures de sécurité  et d’encadrement pour que la marche se tienne mais l’interdiction d’une marche n’est pas de sa compétence… Une lettre sera adressée à la cour suprême pour abus de pouvoir. Et c’est pour prouver à suffisance que nous sommes des légalistes. Et ce replie ne veut pas dire qu’on n’a eu peur. La bataille n’est pas seulement dans la rue, la bataille est aussi juridique et communicationnelle », dit-il.

Par ailleurs, Dansa Kourouma a réitéré que la société civile est disponible  au dialogue pour une sortie de crise mais à une seule condition, que le  prix du carburant revient au prix initial c’est-à-dire à huit mille francs guinéens le litre

« le prix huit mille francs guinéens est une condition préjudicielle parce que sa fixation n’a pas été concerté. Que ça soit les Forces Sociales, l’Inter centrale syndicale et toutes les entités engagées dans ce processus nous  sommes ouverts au dialogue à si et seulement si le dialogue se passe dans le respect des forces en présence. Parce que, j’ai eu l’impression qu’au départ il y a eu un sentiment de mépris des acteurs sociaux et c’est une façon de nous retirer notre légitimité comme si cette revendication n’était pas légitime et légale. Les conditions du  dialogue quand elles seront réunies nous allons nous retrouver et discuter », indique Dansa Kourouma.

CNOSCG : « Tant qu’il y a un citoyen guinéen qui proteste cette décision du gouvernement…» dit Dansa Kourouma.

« Nous sommes là pour nous faire entendre. Nous sommes là pour porter la voix des citoyens guinéens. Tant qu’il y a un citoyen guinéen qui proteste cette décision du gouvernement la société civile guinéenne à travers toutes les dynamiques, les forces Sociales nous allons travailler pour que la revendication soit entendue et qu’il y ait une suite favorable », conclut-il.

Il faut noter que la marche verte qui était prévue pour ce Mardi 17 juillet 2018 n’aura finalement pas lieu pour faute de légalité car la structure n’a pas adressé  à temps le courrier  d’information à l’autorité compétente.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos