En ligne (connectés) : 0 22

Accord politique : « Là où ils se sont entendus, l’UFR n’est pas intéressée » dit Hadja Aissata Daffé

ufr-hadja-aissata-daffe

La signature de l’accord politique entre l’UFDG et le RPG arc en ciel était au centre des débats à l’assemblée générale de l’UFR de ce samedi 11 aout 2018.

Les responsables du parti ont mis l’occasion à profit pour se prononcer sur la position de l’UFR sur cette situation. Cette rencontre a été présidée par l’honorable Bakary Goyo Zoumanigui.

D’entrée, c’est Hadja Aissata Daffé présidente nationale des femmes de l’UFR qui s’est prononcer sur la position de l’UFR par rapport à la signature de l’accord de sortie crise entre le RPG arc en ciel et l’UFR

« Là où ils se sont entendus, l’UFR n’est pas intéressée. C’est tout à fait normal que les deux se rencontrent, surtout à la veille de la mise en place des exécutifs communaux. Ce que nous condamnons, c’est la présence à cette rencontre du président du comité de suivi des accords politiques, le ministre de l’administration du territoire. Le comité de suivi avait demandé à tout le monde de réfléchir pour trouver une solution. Et, c’est le ministre Boureima Condé qui se retrouve là-bas alors que les deux partis politiques sont en train de négocier. Il fallait qu’on donne la latitude à toutes les composantes de se retrouver autour de la table, en plénière. S’il y a des solutions de sorties, qu’on les dépose sur la table. Malgré tout ça, le ministre appose sa signature et son cachet sur un accord entre deux partis politiques », soutient Hadja Aissata Daffé.

Il faut noter que la récente visite du président de la république chez Sidya Touré  a été également abordée lors de cette assemblée. Pour les responsables du parti l’UFR est un partenaire stratégique pour le président Alpha Condé.

N’Famoussa Siby pour 224info.org


A propos de l'auteur :

224infos

Advert your product, company here 728x90