En ligne (connectés) : 0 32

Situation à Mandiana : 1 mort et des blessés « Nous n'accepterons plus. Le combat continue » dit un citoyen.

mandiana-en-colere

Très tôt ce matin, les jeunes de la préfecture de Mandiana sont descendus dans la rue pour réclamer l’achèvement des travaux entamés dans la préfecture dans le cadre de la fête tournante de l’indépendance de la Guinée.

Ces jeunes très remontés ont érigé des barricades dans la rue empêchant du coup toute la circulation.

Joint par notre rédaction, Nouhan Bayo citoyen résidant dans la préfecture de Mandiana nous relate les raisons de cette manifestation

«  nous étions sortis tout simplement pour dire au gouvernement de relancer les travaux non achevés dans la préfecture. Parmi ces projets il y’a la réhabilitation de la route Kankan-Mandiana en chantier depuis 2014, la maison des jeunes qui est l'un des projets de la fête tournante de l’indépendance, il y’a la grande mosquée et trois ponts de franchissement sur nos différents fleuves. Ça ce sont les promesses de campagne depuis en 1993 quand il était opposant », a indiqué ce citoyen.

Poursuivant, Nouhan Bayo a évoqué également la problématique liée à l'employabilité des jeunes de la préfecture. Selon lui, cette autre promesse du Prix Alpha Condé n'est plus d’actualité

« le deuxième volet de notre manifestation était axé sur l'employabilité de nos jeunes. Donc nous étions sortis pour montrer ces préoccupations là au gouvernement et au président de la république », souligne notre interlocuteur

avant de déplorer l’attitude des services de sécurité

« très malheureusement, nous avons vu quatre (4) pick-up chargées de bérets rouges. Ils sont venus tirer sur les manifestants et il y’a eu un mort. Ils ont tiré sur les gens à bout portant », a regretté ce citoyen.

En tout cas, les citoyens de Mandiana ne sont pas prêts à renoncer à la manifestation tant que leurs revendications ne seront pas prises en compte par le gouvernement du président Alpha Condé, nous a confié notre  interlocuteur

« on ne sera plus tranquille surtout après la mort d'un de nous. Nous n'accepterons plus maintenant. Le combat continue toujours », a conclu Nouhan Bayo.

mandiana-en-colere-tshirtRPG

Aux dernières nouvelles, plusieurs blessés et un mort ont été enregistrés comme bilan provisoire de cette manifestation.

N'Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos