En ligne (connectés) : 0 18

Guinée/Trafic D’enfants – Plus De 3.000 Enfants Interceptés À La Frontière De Koundara

trafic-denfants - image illustration

Les services de sécurité placés à la frontière de la préfecture de Koundara ont réussi à sauver des enfants guinéens de l’esclave ou de mort certaine.

Tenez, entre 2016 et 2018, ils ont empêché le passage de plus de 3.000 enfants guinéens du côté de Boundoufoudou.

Des innocents en âge d’aller à l’école arrachés à l’affection des parents pour se retrouver de l’autre côté des frontières pour un avenir incertain.

Au micro de nos confrères de la RTG, le Préfet de Koundara Alhassane CAMARA a déclaré que la pratique est courante sur le territoire guinéen.

« Le trafic des enfants est une pratique courante. Dès fois même, c’est le gouvernement sénégalais qui prend l’initiative pour nous ramener les enfants interceptés par leurs services jusqu’à notre niveau.»

Devant cette pratique inquiétante en grandissante, l’on est en droit de se poser certaines questions intelligentes. Ces enfants sont-ils vendus par leurs parents ? Quittent-ils le domicile parental en commun accord avec les parents ? Ont-ils été volés ?

Des questions que le comité national de lutte contre le trafic des enfants devra répondre afin de situer les responsabilités.

Pour l’heure, parents, société et autorités sécuritaires à la frontière devront jouer en équipe pour sauver nos enfants des caprices des personnes indélicates qui ne reculent devant rien pour se remplir les poches.

// Source : sabtvguinee.com


A propos de l'auteur :

224infos