En ligne (connectés) : 0 41

Sit-in à la Cour Constitutionnelle : « A bas les mercantilistes de la Cour Constitutionnelle »

sit-in-cour-constitutionnelle

Comme annoncé, la Cellule Balai Citoyen structure de la société civile guinéenne a joint l’acte à la porale ce Mercredi 19  septembre 2O18. La structure accompagnée de  certaines organisations de la société civile et quelques formations politiques a organisé ce Mercredi un sit-in à la devanture de la Cour Constitutionnelle. Cette démarche vise à soutenir Kéléfa Sall le président de la Cour Constitutionnelle sur une chaise éjectable depuis quelques temps.

Ces acteurs de la société civile étaient munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire

‘’A bas les mercantilistes  de la Cour Constitutionnelle’’ ; ‘’Non au coup d’Etat constitutionnelle’’ ou encore ‘’Ne touche pas à ma Constitution’’.

Apres quelques temps passés devant la Cour Constitutionnelle, le coordinateur général de la Cellule Balai Citoyen Sékou Koundouno s’est adressé aux manifestants en ces termes

« Y’a de cela trois mois  les libertés individuelles et collectives ont été restreinte. Donc trop c’est trop nous estimons que l’heure est à la remobilisation de toutes les forces sociales car c’est dans l’intérêt de tout un chacun que nous nous battons…nous remercions tous les citoyens et citoyens engagés, les organisations de la société civile, les partis politiques y compris leurs leaders, les syndicats, les professions libérales. Nous réaffirmons notre soutien indéfectible aux idéos et fondements qui incarnent l’existence de la nation guinéenne », déclare Sékou Koundouno

sit-in-cour-koundouno

Sékou Koundouno a mis en garde  les frondeurs de la Cour Constitutionnelle sur une éventuelle élection d’un nouveau président à la tête de l’institution

« Nous vous informons que le 27 les putschistes qui vont installer leur nouveau président, nous les informons que ça ne sera pas un sit-in, ça ne sera pas une manifestation nous leurs promettons la chaleur et la fraicheur. Ils verront une guerrière urbaine », indique le coordinateur de la cellule Balai Citoyen.

Présent à cette mobilisation, Ahmed Kourouma de l’opposition a signalé les raison de sa présence à ce rassemblement  «  on n’est venu pour protester parce que c’est notre démocratie qui est en jeu. Je suis toujours présent comme chaque fois à côté du peuple », dit-il.

En tout cas,  la Cellule Balai Citoyen n’en décolère pas, les jours à venir seront également mouvementé a promis Sékou Koundouno

« Dès demain des actions concrètes  instantanées continues seront enclenchées jusqu’au retour constitutionnel. Je veux parler des manifestations que ça soit autorisé au pas elles se tiendront. Nous disons aux autorités que ces droits sont non négociables. C’est Dieu qui nous a confère nous les exercerons conformément à l’ordre publique. La lutte ne fais que commencer », a déclaré par la suite Sékou Koundouno avant d’inviter les manifestants à rejoindre leurs domiciles respectifs.

Les membres de la société civile ont quitté les lieux après avoir entonné l’hymne nationale de la république de Guinée.

sit-in-cour-forcesGn

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos