En ligne (connectés) : 0 18

Cheick Touré est en garde à vue : Son avocat va interjeter appel.

cheick-toure-avocat

L’avocat du responsable syndical des travailleurs du port autonome de Conakry Me Salif Béavogui était au TPI de Kaloum  ce mercredi 19 septembre 2018. L’avocat était venu accompagner son client au tribunal.

Me Salif Béavogui  a mis l’occasion à profit pour indiquer les motifs de l’interpellation de son client dans la soirée du Mardi avant d’annoncer les mesures qui seront prises  par son cabinet dans cette affaire

« Ce 19 septembre 2018, à 9h en ma compagnie, Cheick a été présenté à Monsieur  le procureur de la république près le tribunal de première instance de Kaloum qui a décidé de le poursuivre pour diffamation et dénonciation calomnieuse à l’encontre du chef de l’Etat et de son fils. Et conséquemment, dans son pouvoir d’opportunité de la poursuite et de possibilité d’orientation ou de mode de saisine de son droit, le procureur de la république a décidé d’ouvrir une information judiciaire conformément aux dispositions du code de procédure pénale notamment dans son article 60. Devant le juge d’instruction, nous avons soulevé l’obstacle juridique à la poursuite autrement dit nous avons opposé la nullité parlementaire parce que mon client est bénéficiaire d’un arrêt de la Cour constitutionnelle qui lui confère la qualité de député à l’Assemblée nationale en attente d’installation au mois d’octobre, en sa qualité de suppléant…  nous avons sollicité humblement de monsieur le juge d’instruction d’accepter que Monsieur  Cheick Touré soit en liberté en attendant la suite de la procédure. Hélas, nous n’avons pas été suivi par le magistrat instructeur qui a finalement décidé de placer M. Cheick Touré en détention provisoire », a déclaré l’avocat.

Partant de ces observations, Me Salif Béavogui soutient qu’un appel sera interjeté afin que son client bénéficie d’une liberté provisoire

« Nous avons estimé que cette détention était contraire à la loi et conséquemment dans les minutes qui vont suivre, un appel va être introduit pour que la procédure soit déclenchée. Et qu’en attendant que la chambre de contrôle de l’instruction de la cour d’appel se prononce sur la mise en détention provisoire de notre client, je l’ai remonté le moral, je lui ai fait comprendre que c’est comme ça aussi les exigences de la loi et je l’ai accompagné à la Maison de détention dans le calme », a indiqué Me Salif Béavogui.

Pour rappel, c’est depuis l’annonce de la concession d’une partie du port autonome de Conakry à une société Turk Albayrak que les remous ont été constatés au port de Conakry. Suite à cette concession, Cheick Touré a pris position en estimant que ce contrat n’est pas en faveur de la Guinée et des travailleurs du port autonome de Conakry.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos