En ligne (connectés) : 0 10

Officiel : Takana et Eli enterrent la hache de guerre.

paix-Eli-Takana

A travers une conférence de presse conjointe animée ce Dimanche, 23 septembre, les raggaeman guinéens Eli Kamano et Takana Zion ont annoncé la fin de leur opposition. Les deux hommes de la musique guinéenne ont décidé par la suite d’organisé un concert géant pour la promotion de la culture de la paix entre les fils de la Guinée a Conakry le 11 Novembre au Stade du 28 septembre.

Dans son intervention, Eli Kamano a rappelé les différences qui ont existé entre lui et son adversaire d’alors

« Mon frère Takana Zion et moi vous le savez, ça fait 10 ans d’adversité et nous sommes conscients aujourd’hui que nous sommes des modèles de cette jeunesse guinéenne et si nous sommes des modèles, alors nous sommes conscients que nous avons longtemps divisé cette jeunesse sans le vouloir ou sans même le dire dans nos différentes chansons. Mais avec nos sorties médiatiques toute suite, il y’a eu des prises de position », a indiqué le raggaeman.

De son coté, Takana Zion  a signalé l’importance d’évoluer ensemble et de parler dans la même direction

« Comme vous le savez, le frère a tout dit, il est important de se donner la main et partir vers la même direction. Elie Kamano comme il a dit, on a passé beaucoup de belles choses ensemble et nous sommes quasiment en train de faire le même combat mais la manière est différente sur le terrain et cela ne fera pourtant pas de nous des adversaires. On a fait beaucoup de choses ensemble avant que le ministre nous appelle pour encore renforcer ce lien davantage. Quand le ministre a parlé de faire un concert avec Elie Kamano, ça m’a beaucoup plu. Si Elie Kamano et Takana parlent de la paix et qu’ils ne sont pas d’accord ce n’est pas bon », signale Takana Zion.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org





A propos de l'auteur :

224infos