En ligne (connectés) : 0 13

Crise à la Cour Constitutionnelle : La CONASOC met en garde contre la politisation de la crise.

conasog-crise

La Coalition Nationale des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CONASOG) était devant la presse ce lundi, 24 septembre 2018. La crise qui secoue la Cour Constitutionnelle était au centre des débats. Dans une déclaration qu’elle a rendue publique, la structure a invité toutes les composantes de la nation a donné force à la loi avant de condamner la politisation de la crise qui sévie au sein de la Cour Constitutionnelle.

« la CONASOC a entamé des séries de rencontres et de concertations avec plusieurs personnalités et institutions pour recueillir d’amples informations pour la manifestation de la vérité. La CONASOC fidèle à sa mission a toujours fait de la défense de la vérité et de la légalité sa préoccupation. L’analyse de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle laisse entrevoir qu’il s’agit d’un retrait de confiance à travers une motion de défiance à l’encontre du président et non une destitution de celui-ci », indique la structure avant d’ajouter

Puis

«  La CONASOC condamne la politisation de cette crise au sein de la Cour Constitutionnelle par certaines organisations de la société civile et certains acteurs politiques. La CONASOC interpelle toutes les composantes de la nation à donner force à la loi pour le dénouement de cette crise qui est purement interne à la Cour Constitutionnelle et ne saurait se jouer sur un autre terrain outre que le terrain juridique », ajoute par ailleurs, la structure.

Plus loin, il precise :

« La CONASOC invite tous les acteurs de la vie sociopolitique et les organisations de la société civile à la retenue, au calme et à éviter toutes déclarations et position partisanes pouvant empêcher l’interprétation et l’application correcte de la loi », conclut-elle.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos