En ligne (connectés) : 0 31

Alpha Condé sur la grève du SLECG « nous n’accepterons pas des revendications fantaisistes ».

alpha conde-presse nationale-slecg

Lors de son interview avec la presse nationale ce mardi, 09 octobre 2018, le président de la république le Pr Alpha Condé a été interrogé sur la crise qui mine le système éducatif guinéen.

Le Pr Alpha Condé n’est pas passé par quatre chemins. Selon lui, il est inadmissible d’accepter des revendications fantaisistes. Cela en faisant allusion aux revendications du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée SLECG

« Vous savez à la fin du régime du président Conté, comme il était malade la situation a fait que  les syndicats ont pris le pays en otage. Et depuis mon arrivé, eux même ils le connaissent, le salaire de tous les fonctionnaires a été doublé au minimum. On n’a signé avec les syndicats une augmentation de 40% échelonnée, on l’a fait…évidemment on ne peut pas du jour au lendemain sortir tout le monde de la pauvreté. C’est de la mauvaise foi de penser qu’on peut sortir tout le monde de la pauvreté en même temps. Donc nous n’accepterons pas des revendications fantaisistes », martèle le locataire de Sékhoutouréyah.

Cette sortie médiatique du président de la république Pr Alpha Condé va-t-elle résoudre cette crise ?

Quelle sera la réaction du SLECG ?

Les yeux sont fixés désormais  sur le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée SLECG dirigé par le secrétaire général Aboubacar Soumah.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos