En ligne (connectés) : 0 28

Journée ville morte : Prix fantaisiste des motards sur l'axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa.

villemorte-motard-taxi

La journée « ville morte » déclenchée par l'opposition républicaine ne passe pas inaperçue sur l'axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa. Conséquence directe, la circulation était quasiment paralysée ce lundi, 15 octobre 2018 sur cet axe.

Pour cette première journée ville morte déclenchée par l'opposition républicaine, le transport était assuré en grande partie par les motocyclistes sur l'axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa. Il n'y'avait pas de place pour les véhicules de transport sur cette transversale appelée « axe de la démocratie ».

Alors n'est-ce pas une journée de ouf pour ces motards ? Non répond un jeune conducteur de taxi moto qui a souhaité ne pas s’afficher

« Il n'y a pas de clients, tout le monde a peur de sortir sa tête, ce n’est pas une journée de ouf pour nous. Quand il y a la ville morte, c'est toutes les activités qui sont mortes », indique ce jeune

Ce jeune, par ailleurs, condamne ces manifestations

« Nous, quand ça ne travaille pas on ne peut pas faire rentrer la recette. Donc d'une part, nous condamnons cela. Parce que quand  il y a la clientèle, c'est à partir de ça que nous gagnons notre pain quotidien. Mais s’il n y'a pas de circulation, on est coincé », a martelé notre interlocuteur qui reconnaît quand même que la manifestation est un droit constitutionnelle.

Interrogé sur les prix en cette période de crise, notre interlocuteur répond en ces termes

« Quand il y'a manifestation et qu'il y ait peu de monde sur la circulation, les prix sont fixés pèle mêle par des motards qui prennent des risques. Si tu peux aller à Bambéto avec tout le risque, tu mets ta tête là-bas  et puis avec l'argent qu'il faut, tu pars. C'est selon ta décision et ta conviction que tu pars là-bas avec un prix de ton choix.  Par exemple tu veux aller à Bambéto, vu la situation, et vu les forces de l'ordre encore qui n'arrêtent pas de nous arnaquer, tu peux mettre 15.000 ou 20.000. Parce-que tu risques ta vie d'y aller », dit-il

avant d’inviter mouvance et mouvance à la préservation de la paix en Guinée

« En tant que citoyen guinéen, je lance cet appel à l'opposition et à la mouvance de s'entendre. Déjà, vu que c'est quelque chose qu'ils ont fait à huis clos, donc ils n'ont qu'à se comprendre là-bas et arrêter de nous embêter » a conclut ce conducteur de taxi moto.

À rappeler que les journées de lundi et mardi seront toutes observées "ville morte ".  Et une marche pacifique est prévue le jeudi sur l'autoroute Fidel Kastro selon l'opposition républicaine.

Yamoussa Cheick Camara pour 224infos.org

 


A propos de l'auteur :

224infos

Advert your product, company here 728x90