En ligne (connectés) : 0 10

Marche de l’opposition: vive tension entre manifestants et forces de l'ordre.

manif-tension-cosa-23oct18

Comme on pouvait s'y attendre, les affrontements viennent d'éclater  entre les jeunes  manifestants et les forces de l'ordre à Cosa dans la commune de Ratoma ce mardi, 23 octobre.

Venus nombreux pour rallier le rond-point de la Tannerie à l'occasion de la marche pacifique prévue ce mardi par l'opposition républicaine, ces jeunes ont tenté de bloquer, selon nos informations toutes circulations sur cet axe.

Ce qui n'a pas été du goût des forces de l'ordre postés sur place.

Les heurtes ont donc éclaté entre les deux camps. Les jeunes en colère protestaient à l'aide des jets de pierres, et les agents de sécurité font recours aux gaz lacrymogènes pour dissuader les manifestants.

Une scène qui a créé une vive tension au  niveau de ce grand rond-point.

police-manifestation-oppositio

Alors que les responsables communales de la ville de Conakry ont interdit cette marche projetée par l'opposition républicaine, mais les adversaires du régime actuel n'entendent pas obtempérer cette décision des responsables de la commune de Matoto et de Dixinn.

Ils comptent aller jusqu'au bout pour protester contre " l'installation sélective des exécutifs communaux " et la " violation de l'accord du 08 août".

Chose qui peut bien engendrer des tensions partout ce mardi, à Conakry

Il faut signaler que le  Directeur National de Compagnie Mobile d'intervention et de sécurité (CMIS), a annoncé avoir interdit tout regroupement.

Ansoumane Camara, Alias Bafoé, et son équipe sont aussi déterminés à disperser tout groupe de manifestants sur les différents axes routiers de la ville de Conakry.

Yamoussa Cheick Camara pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos