En ligne (connectés) : 0 11

Marche de l’opposition : Des dispositifs sécuritaires devant le domicile de Cellou Dalein Diallo.

baffoe-securite-devant-chez-da

Le chef de file de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo a vu son domicile presqu’encerclé par les services de sécurité ce mardi, 30 octobre 2018, journée de manifestation de l’opposition républicaine.

Selon General Ansoumane Camara Baffoé, contrôleur général de la police, cette décision vise à empêcher le chef de file de l’opposition de sortir de son domicile car la manifestation n’est pas autorisée.

Il indique ensuite que les enquêtes sur « la tentative d’assassinat » contre Cellou Dalein Diallo se poursuivent.

securite-devant-chez-dalein

Baffoé a fait savoir cette décision chez nos confrères de la radio Espace

« Le mardi dernier, l’opposition a forcé une manifestation qui n’était pas autorisée et ça a tourné au cauchemar. Lui-même, le chef de l’opposition a déclaré sur les ondes nationale et internationale que sa vie est menacée et que des gens auraient porté atteinte à sa vie et que son assassinat est planifié. Puisque l’affaire est pendant devant la justice, ils sont en train de mener les enquêtes, et pour éviter aujourd’hui que le président de l’UFDG parte encore en profondeur parce que, ce sont les mouvements de foule qui font qu’il y a la pagaille et on n’arrive pas à savoir qui a fait quoi parce que, nous nous connaissons en tant que policiers et gendarmes et nous n’avons pas d’armes, c’est pour cela il faudrait qu’il accepte de rester chez lui et jusqu’au moment où sa plainte va être vraiment réglée, que les auteurs de l’attentat sur sa voiture seront retrouvés et que justice sera rendue… », a déclaré General Ansoumane Camara Baffoé.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org

 





A propos de l'auteur :

224infos