En ligne (connectés) : 0 16

Journée ville morte : L'axe le prince reste fidèle à sa vieille habitude.

ville-morte-7nov18

Comme annoncé lors de la dernière plénière de l'opposition républicaine au QG de l'UFDG la semaine dernière, ce mercredi 07 novembre 2018 est déclaré journée ville morte par les opposants sur toute l'étendue du territoire.

Comme on pouvait s'y attendre ce matin sur l'axe dit de la démocratie, le constat prouve que la consigne donnée par les adversaires du pouvoir en place est en partie respectée.

ville-morte-7nov18-carrefour

Au quartier Hamdallaye, la circulation est paralysée, seuls les motocyclistes  font la navette. Certains véhicules taxis ou personnels qui prennent le risque pour continuer leurs aventures rebroussent chemin au niveau de la pharmacie. 
Sur le long de la route, on peut également signaler la présence des forces de maintien d'ordre sur les zones à risque comme le carrefour Gnariwada par exemple.

Le commerce carrément affecté. Car les boutiques, magasins, kiosques et tous les autres services sont restés fermés.

Plus loin au marché Koloma en passant par Bambéto, C'est le pire.

Des pneus brûlés sur la chaussée çà et là, des barricades bloquant toutes circulations, cette zone est envahie par des jeunes manifestants qui règnent en véritable maître. Ce qui provoque déjà des interrogations sur comment va se solder cette énième journée ville morte lancée par l'opposition, quand on sait que les manifestations de tout genre sont interdites en Guinée par les autorités depuis plusieurs mois.

Yamoussa Cheick Camara pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos