En ligne (connectés) : 0 46

Ouverture des travaux de l’atelier sur la stratégie de prévention des conflits.

prevention-conflit

Ouverture ce mardi, 13 novembre 2018 à Conakry dans un réceptif hôtelier des travaux de l’atelier de validation de la stratégie nationale de prévention des conflits. Cette initiative du ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté en partenariat avec le PNUD a été présidée par le secrétaire général du département Alhousseiny Thiam.

Cet atelier de deux (2) jours du mardi 13 au Mercredi 14 novembre 2018, s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’une stratégie par le département de la citoyenneté en vue de  procéder à l’identification des causes des  conflits et se pencher sur leurs éradications afin de lutter contre les maux qui minent la société guinéenne. Plusieurs acteurs de la vie socio politique du pays ont pris part à cette rencontre.

prevention-conflit-eloi

Eloi Kouadio le représentant du système des nations unis à cette rencontre a indiqué que

« Ce processus a permis un travail participatif qui s’est déroulé pendant plusieurs mois et il a abouti à l’élaboration de cette stratégie, objet de la présente réunion. Nous vous proposons donc au cours de cet atelier d’en faire l’examen et de le valider au cours au cours de ces deux jours de travaux. Le contexte sociopolitique qui prévaut dans le pays en ce moment et donc nous sommes tous témoin au quotidien, nous interpelle tous sur l’urgence nécessite d’aborder le sujet, qui nous réunit avec toute l’objectivité de la célérité requise », dit Eloi Kouadio.

Poursuivant, il ajoute

« pour contenir la survenue de ses conflits, il nous faut savoir discerner les braises potentielles et susceptible d’alimenter les conflits d’où qu’elle puisse venir de dissiper les malentendus qui inspirent malicieusement dans la conscience collective, des doutes occasionnant au gré d’opportunité conjoncturelle une rupture de confiance du dialogue citoyen. Pour y répondre et faire face de manière idoine, nous avons tous ensemble et chacun dans l’accomplissement de ses responsabilités citoyenne de promouvoir au quotidien la paix et la cohésion sociale qui sont les préalables indispensables d’un développement durable », déclare le représentant des Nations Unis.

prevention-conflit-thiam

De son côté, le secrétaire général du ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté et président de la cérémonie, Alhousseiny Thiam a souligné que la prévention des conflits cette thématique est d’une pertinence capitale

« Au niveau du ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté nous considérons comme très pertinent et précieux l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie nationale de prévention de conflits et le renforcement de la citoyenneté en Guinée. Nous sommes convaincus que ce document sera d’un apport appréciable dans la prévention et l’atténuation des conflits et dans le maintien de la paix dans notre pays. L’éloignement progressif du peuple de Guinée des valeurs sur lesquelles notre société est bâti constitue un frein au processus de construction nationale et de la démocratie parmi ces valeurs nationales on peut citer le respect de la dignité, la liberté la solidarité et la tolérance…ces conflits menacent la paix et affectent profondément au processus de développement économique et social de la Guinée. L’élaboration donc de cette stratégie nationale est une action qui a été précédée par deux exercices importants il s’agit la revue de littérature sur la situation des conflits en Guinée complété l’évaluation légère des infrastructures de paix existant à travers le pays l’analyse participative de la situation de conflits en Guinée effectué au cours d’un atelier organisé en Guinée», a annoncé  le secrétaire général avant de déclarer l’ouverture des travaux de cet atelier.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos