En ligne (connectés) : 0 36

Agression du militaire à Bambeto : les jeunes de Kipé très en colère protestent dans la rue.

kipe-3manifestation C’est aux environs de 9h que les jeunes du quartier Kipé dans la commune de Ratoma se sont levés pour descendre dans la rue ce samedi, 17 novembre 2018 pour protester contre l’attaque du militaire capitaine Vivien Gérard à Bambeto.

Armés de bois et de pierres, ces jeunes parents et amis de la victime se sont attaqués à plusieurs automobilistes. Conséquences, ces derniers étaient  obligés de rebrousser chemin. C’est sauve qui peut.

« Fermez tout », « personne ne passe ici »…ce sont les mots des manifestations.

Quelques temps après, ces jeunes très surexcités se sont attaqués à quelques boutiques obligeant ainsi les propriétaires à fermer et  ont versé des ordures sur la chaussée.

kipe-manifestation Selon les informations recueillies sur place, ces jeunes manifestent  suite à l’attaque du militaire à Bambeto dans la commune de Ratoma en marge de la cérémonie d’inhumation des deux jeunes tués à Wanindara.

Les services de sécurité présents sur les lieux étaient obligés d’user de gaz lacrymogènes pour pouvoir disperser les manifestants.

Il faut noter que le militaire capitaine Vivien Gérard n’est pas mort contrairement aux spéculations faisant état de sa mort

« Le médecin traitant du capitaine Vivien Gérard, blessé ce vendredi en banlieue de Conakry, rassure: son patient récupère petit-à-petit. Les résultats d'une batterie d'examens effectuée durant la nuit sont très encourageants. Le capitaine du BATA s'alimente normalement... », a précisé Aladji Cellou le charge de la communication du ministère de la défense nationale sur sa page facebook.

N’Famoussa Siby depuis Kipé pour 224infos.org

 


A propos de l'auteur :

224infos