En ligne (connectés) : 0 20

Accusé d’avoir conseillé l’installation des PA, Mouctar Diallo se défend : « moi j’installe des poches d’activités »

mouctar-diallo-ministre

La décision du gouvernement qui consiste à renforcer la sécurité sur la route le Prince, en installant des points d’appui (PA), continue d’alimenter les débats en Guinée.

Accusé d’avoir conseillé et encouragé cette décision gouvernementale qui fait polémique, le ministre de la jeunesse Mouctar Diallo répond :

«moi ce n’est pas des PA liés à la sécurité que je pose, parce que ça ne relève pas de ma compétence, mais je pose des poches d’activités au niveau de l’Axe. Ces poches d’activités, c’est d’apporter des solutions liées à la précarité, à l’inoccupation et au chômage des jeunes. Elles peuvent contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations de l’Axe», a-t-il-argué, chez nos confrères de Sabari FM, ce dimanche.

Parlant de ces PA, le président des NFD, s’y est montré plus tôt favorable et solidaire de la décision de son collègue de la sécurité.

«Selon le ministre de la sécurité, les PA ont pour objectif, d’assurer la sécurité des hommes de l’Axe, qui sont victimes de l’insécurité. Ils sont victimes de la violence, ils en souffrent. Personne ne peut sortir, les enfants ne peuvent pas aller à l’école, les malades ne peuvent pas aller à l’hôpital, nos parents ne peuvent même pas aller à la mosquée, on ne peut même pas aller au travail, les commerces sont fermés, et comme on vit pratiquement au quotidien en Guinée, c’est alors difficile. Aujourd’hui, selon quelques échos, la plupart, je ne dis pas tout le monde, parce qu’il y a de la manipulation, de l’intoxication, de la désinformation, je dis bien, la plupart des hommes de l’Axe, apprécient. Quand les jeunes peuvent sortir pour aller où ils veulent, quand ils peuvent jouer, quand les boutiques ouvrent, c’est à l’avantage de qui ? Des populations de l’axe», s’est-il défendu

// mosaiqueguinee.com


A propos de l'auteur :

224infos