En ligne (connectés) : 0 32

70 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme : la Guinée célèbre l’évènement.

70ans-droit-universelle-nation

La Guinée à l’instar des autres nations du monde a célébré le 70e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme. C’est le palais du peuple qui a servi de cadre à la célébration de cette cérémonie.

Plusieurs personnalités du gouvernement guinéen ont pris part à cette célébration notamment le ministre de la jeunesse de l’emploi jeunes, le ministre de la justice et garde des sceaux, la ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, le  conseiller du président de la république chargé des relations avec les institutions mais aussi certains activistes de défense des droits de l’homme en Guinée.

70ans-droit-universelle-homme-

La célébration des 70 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme, une rencontre d’échange entre les acteurs de défense de droits de l’homme en Guinée. Ces 70 ans ont été célébrés sous le thème ‘’l’égalité, la justice et la liberté préviennent la violence, maintiennent la paix et pérennisent le développement’’.

Dans son allocution de circonstance, le représentant du système des nations unis en Guinée est revenu sur les acquis de la déclaration universelle des droits de l’homme depuis son adoption jusque maintenant

« Ce lundi 10 décembre marque le 70e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme. Je suis convaincu que cette déclaration est aussi pertinente aujourd’hui qu’elle ne l’était lorsque lors de son adoption 70 ans plutôt. Pour plusieurs décennies, le traité ambitieux est devenu un ensemble de normes qui ont influencé pratiquement tous les domaines du droit international. La déclaration universelle des droits de l’homme a résisté à l’épreuve du temps et a émergé de nouvelles technologies et de développement sociaux, politiques et économiques spectaculaire que ces rédacteurs n’auraient pu prévoir », Patrice Varah représentation du système des nations unis en Guinée.

70ans-droit-universelle-homme-

Les activistes pour la défense des droits de l’homme ne se sont pas fait raconter  l’évènement. Dr Alya Diaby le président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme a signalé quelques violations en matière  de droits de l’homme

« Il existe aujourd’hui en Guinée d’énormes défi en matière de promotion et de protection de droits de l’homme. L’accroissement du verdict populaire, les violences postes électorales, la pratique des avortements a risque, les conditions de détention en deçà des standards, le retour quasi systématique à la détention provisoire, les arrestations des syndicalistes au cours des mouvements de grève… », A signalé le président de l’INIDH.

70ans-drtoi-universelle-cheick

Le ministre de la justice et garde des sceaux, représentant du premier Ministre a cette célébration a promis que le gouvernement va œuvrer pour la promotion des droit de l’homme et la protection des citoyens à travers des reformes entreprises

« La Guinée a entrepris de nombreuses réformes visant à promouvoir et à protéger les droits de l’homme de toutes et de tous  les guinéens. Nous sommes partis à la quasi-totalité des instruments internationaux et africains des droits de l’homme et coopérons étroitement avec les organes chargés du suivi de leurs mises en œuvre. Mais nous sommes aussi conscient, que la marche pour la réalisation des idéos de la déclaration universelle des droits de l’homme est longue et pleine d’embuche…le gouvernement guinéen reste résolu à poursuivre ses efforts dans ce sens », Me Cheick Sacko.

En tout  cas, en entendant que cette réforme ne se concrétise, l’Etat guinéen continue d’être taxé d’anti démocratique par une partie de l’opposition guinéenne et de la société civile en ce sens que toute liberté de manifester est muselée depuis quelques temps.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org

 


A propos de l'auteur :

224infos