En ligne (connectés) : 0 57

MATD : Mohamed Ibn Chambas reçu par le ministre Bouréma Condé.

chambas-bourema-conde

Le lundi 17 décembre, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en Afrique de l’Ouest et au Sahel, le Ghanéen Mohamed Ibn Chambas, a été reçu en audience par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé qui avait à ses côtés certains membres de son cabinet.

Après avoir présenté ses sincères condoléances à tout le peuple de Guinée suite au décès de la sœur aînée du chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé, le diplomate ghanéen (qui n’est plus à présenter en Guinée) a tenu tout d’abord à féliciter le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation  pour les avancées significatives enregistrées dans le cadre de l’installation des conseils communaux à travers le pays.

Il dit espérer que d’ici à la fin du mois courant, l’installation des élus sera effective dans la poignée de communes restantes. Ce qui, à ses yeux, permettra au comité de suivi du dialogue politique de reprendre ses travaux et de commencer à se pencher sereinement sur les conditions d’organisation des élections législatives pour renouveler le mandat des députés en 2019.

« Les Nations unies seront aux côtés des autorités, des institutions constitutionnelles, des partis politiques et de la société civile pour renforcer le dialogue. C’est par la voie du dialogue que nous pouvons arriver à un consensus large. Comme ça, nous pouvons avoir une opportunité de bien préparer les législatives pour éviter des difficultés. C’est important aussi de ne pas précipiter les choses », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en Afrique de l’ouest et au Sahel.

En réponse, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation s’est dit honoré mais pas surpris par la visite de ce diplomate qu’il décrit à juste raison comme un acteur de la paix et un grand ami de la Guinée.

Le général Bouréma Condé a mis l’occasion à profit pour remercier le Système des Nations unies pour la part active qu’il prend dans les travaux du comité de suivi de l’accord politique du 16 octobre 2016. Au Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et à sa suite, monsieur le ministre fera un bref rappel de la crise postélectorale, tout en expliquant toutes les démarches entreprises à ce jour par le chef de l’Etat et son gouvernement pour en sortir.

En sa qualité de tutelle des partis politiques et président du comité de suivi des accords politiques, le ministre Bouréma Condé a réitéré son ferme engagement et sa toute détermination à œuvrer inlassablement pour rapprocher les positions et aplanir les divergences d’ordre politique, dans l’intérêt supérieur de la nation guinéenne. C’est dans une atmosphère bonne enfant que l’audience a pris fin.

Service Communication du MATD


A propos de l'auteur :

224infos