En ligne (connectés) : 0 40

Grève du SLECG : Les Forces Sociales de Guinée en appui aux enseignants.

slecg-greve-soumah

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) dirigé par Aboubacar Soumah va désormais bénéficier de l’appui des Forces Sociales de Guinée une structure de la société civile guinéenne. Cette organisation souhaite prêtée main forte au SLECG dans son combat afin de faire fléchir le gouvernement guinéen.

Sékou Koundouno, le coordinateur de la cellule Balai Citoyen et chargé des opérations  au sein des Forces Sociales de Guinée donne les raisons de cet appui de la structure

« Le SLECG est membre des forces sociales depuis sa création. Depuis 90 jours nous observons de près l’évolution sur le dialogue et du Ping pong entre le gouvernement et le SLECG, nous avons estimé qu’a l’allure où vont les évènements, les enseignants sont exposés, les élèves et parents d’élèves sont exposés il n’est plus question qu’on reste dans notre rôle d’observateur. Nous estimons que le SLECG étant partie intégrante des forces sociales il faudrait que nous sortions afin de les accompagner », a déclaré Sékou Koundouno.

Une manifestation était prévue pour la journée de ce Mercredi 26 décembre 2018 mais celle-ci a été avortée sur demande du SLECG pour une meilleure  coordination de la lutte

« Nous allons nous retrouver pour les stratégies de coordination, de planification afin que cet appui qui sera apporté soit un appui consistant et faire en sorte que nous puissions multiplier des actions », a indiqué le coordinateur de la cellule Balai Citoyen.

Il faut rappeler que depuis le 3 octobre  le syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée a déclenché une grève générale illimitée. Depuis les cours sont globalement dans les différentes écoles publiques.

N’Famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos