En ligne (connectés) : 0 19

AG du SLECG : Aboubacar Soumah remobilise la troupe et appelle à une marche le lundi prochain « pas de recule ».

slecg-soumah-remobilise

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée SLECG à la mobilisation. A travers une assemblée générale extraordinaire organisée ce jeudi, 3 janvier 2019, les membres du bureau exécutif national ont fait  le compte rendu des récentes rencontres entreprises par le structure syndicale avec  certains cadres de l’administration notamment le ministre de l’industrie et conseillé spécial du président Alpha Condé, Tibou Camara.

C’est une assemblée générale qui a été marquée par la présence des enseignants grévistes en grand nombre. Le secrétaire général Aboubacar Soumah a remercié les enseignants guinéens d’avoir prie par t à cette rencontre.

« Prêt pour la radiation », « pas de recul », ou encore  «  jusqu’au bout » sont entre autres les slogans des enseignants grévistes ce jeudi, au siège du SLECG.

Le porte parole du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs Guinée Mohamed Bangoura, a fait le compte rendu des récentes rencontres du SLECG avec le ministre  Tibou Camara

« quelques points ont été énumérés lors de nos échanges : d’abord le ministre sur proposition du chef de l’Etat, au cas où le bureau exécutif adapterait et que la base a son tour accepterait, l’on allait procédé au dégèle des trois mois de salaire, deuxième proposition, par décret présidentiel  il serait question de la création d’un comité de reforme du système éducatif guinéen dont le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée aura la lourde tache de procéder au recensement des fonctionnaires. C’est au cours de ce recensement que le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée à travers l’ensemble des enseignants et enseignantes de Guinée que nous allons pouvoir dégager les ressources pour enfin procédé à l’augmentation du salaire que nous avons tant demandé… », A déclaré Mohamed Bangoura

slecg-soumah-2019

Après ce compte rendu du chargé à la communication du SLECG, le secrétaire général Aboubacar Soumah a invité les enseignants guinéens à rester mobilisé pour l’assaut final. Car selon lui, la lutte entre le gouvernement et le SLECG est à sa dernière phase. Et que le gouvernement la seule alternative qui reste au gouvernement c’est la menace de radiation

« J’ai dit à Mr le ministre conseillé, dans huit millions, combien il  nous proposé ? Il que ces propositions vont être faites mais qu’il n’est facile pour le gouvernement fasse une proposition…ce que je vous demande d’abord,  c’est de renforcer notre position par rapport à la grève. Ce que je vous demande, pour l’instant, c’est de continuer à resserrer les rangs. Nous avons fait trois mois de grève, l’Etat est resté indifférent. Le ministre de l’éducation Mory Sangaré n’a fait que mentir au président de la république. C’est le dernier  face à face continuons le combat. Nous sommes  à un micron de la victoire », a indiqué Aboubacar Soumah.

Il faut noter,  qu’une marche du SLECG en collaboration avec les Forces Sociales de Guinée est prévue le Lundi prochain sur l’autoroute Fidel Castro. Cette marche partira du carrefour de l’aéroport jusqu'au centre ville de Kaloum.

N’Famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos