En ligne (connectés) : 0 50

SLECG : Aboubacar Soumah « Kassory doit relire la constitution guinéenne ».

slecg-aboubacar-soumah-a-kassory

Au cours de l’assemblée générale extraordinaire du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), le secrétaire général Aboubacar Soumah n’a pas été très tendre avec le premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana et le gouvernement guinéen.

Aboubacar Soumah  a indiqué que les gouvernants sont des prédateurs de l’économie guinéenne

« Il faut que nous démontrions à  ces prédateurs que l’argent qu’ils sont entrain de dilapider est un bien commun à tous les citoyens de ce pays. Et que nous ne nous laisserons jamais. Ils ne sont pas seul  les fils de ce pays nous sommes aussi les citoyens, nous sommes aussi  les héritiers  de ce pays. Nos droits, nous les réclamerons tant qu’ils sont confisqués. Il faudrait que les richesses nationales soient reparties plus ou moyens équitablement entre les tous les fils de ce pays. Nous ne pouvons pas comprendre  que malgré toutes les richesses de ce pays que nous enseignants de Guinée nous continuons à souffrir, nous continuons à tirer le diable par la queue et que un groupe est entrain de mener  une vie ostentatoire », signale Aboubacar Soumah.

S’agissant du premier ministre Chef du gouvernement, le virevoltant secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée soutien que le PM agit en violation flagrante des règles et principes établies par la constitution guinéenne. Selon lui, Kassory doit relire ses leçons de droit

« Quand j’entends un premier ministre dire que la loi autorise seulement trois mois de grève, je crois qu’il doit réviser encore ses leçons de droit.  Qu’il relise encore la constitution guinéenne. Et je demande au président de la république de ne pas nommé n’importe qui a des postes  stratégiques.  Il faudrait au moins des cadres qui maitrisent les textes régissant  les relations sociales. Comment on peut nommer un premier ministre qui ne maitrise pas les textes afférents aux relations sociales ? Un premier ministre qui ne maitrise pas les lois du pays ? Mais surtout un premier ministre qui n’a pas laissé une bonne empreinte dans la gestion de ce pays. On le connait. Aujourd’hui qui veut se faire passer comme un homme sein alors que nous connaissons son passé, nous savons ce qu’il est entrain de faire », indique le secrétaire général Aboubacar Soumah.

Le SLECG en collaboration avec la structure les Forces Sociales de Guinée sera dans la rue le lundi pour dénoncer les différentes violations du gouvernement guinéen.

N’Famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos