En ligne (connectés) : 0 24

Accord SLECG/Gouvernement : « La signature de ce protocole d'accord nous a soulagé » dit Moriba Maomy.

slecg-accord-moriba

Après la signature de l’accord de sortie de crise entre le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) et le gouvernement guinéen nombreux sont les enseignants grévistes qui ont salué le courage et l’abnégation du secrétaire général Aboubacar Soumah qui a conduit le mouvement jusqu’au dénouement de la crise avec à un bureau exécutif national très soudé.

C'est le cas notamment de Moriba Maomy professeur de français dans une école à Dubréka. Cet enseignant a exprimé tout d’abord sa joie suite à la signature de l’accord entre le gouvernement et le SLECG

« La signature de ce protocole d'accord nous a soulagé. Je suis personnellement content que l'on reprenne les cours après la signature du protocole », dit Moriba Maomy.

Poursuivant, Moriba Maomy souhaite le respect des accords signés entre le gouvernement et le syndicat. Il indique par ailleurs, que les fictifs seront démasqués dans le recensement à venir au sein du corps  enseignant

« On prie maintenant que ce recensement se fasse dans la plus grande transparence avec tolérance zéro. S'il s'agit de trouver des fictifs, soyez convaincu qu'ils seront trouvés par les enseignants avant même l'arrivée des agents recenseurs », indique Moriba Maomy

avant de renouveler sa confiance au secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah

« En tout cas nous avons confiance en notre général Aboubacar Soumah.  Nous estimons qu'il fera preuve de vigilance, comme il a toujours fait, pour le respect du contenu de ce protocole », conclu notre interlocuteur.

N'Famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos