En ligne (connectés) : 0 45

Mali: violente attaque contre le contingent tchadien de la Minusma, huit morts au moins.

tchad-8morts-minusma

Une attaque a eu lieu très tôt ce matin à Aguelhok au nord du Mali contre le contingent tchadien de la force onusienne déployée dans le pays, la Minusma. Le bilan est très lourd : au moins huit morts, selon des militaires tchadiens.

L’attaque a commencé ce dimanche matin vers 6h15 (heure locale). Des hommes armés ont surgi devant un checkpoint de la mission de l’ONU au Mali, à Aguelhok dans la région de Kidal, mais également devant le camp de la Minusma de la même localité.

Nombreux assaillants

Des bruits d’armes automatiques ont été entendus de loin par les populations. Les assaillants étaient, semble-t-il, nombreux. Les positions des casques bleus tchadiens qui tiennent la ville d’une main de fer ont été attaquées. Il y a eu riposte. Des hélicoptères de la mission de l’ONU sont venus en renfort, notamment en provenance de la localité de Tessalit.

Selon différentes sources évoquant « un bilan provisoire qui risque d’être beaucoup plus lourd », au moins huit casques bleus ont été tués, dix-neuf autres blessés. Et dans les rangs des assaillants, il y a eu également de nombreuses victimes. Un habitant de Aguelhok témoigne : « A Aguelhok, depuis plusieurs mois, c’est la première grande bataille entre les terroristes qui se font appelés jidahistes et les casques bleus. »

Un autre habitant de Aguelhok, interrogé par RFI, se dit inquiet : « Comment les assaillants pouvaient-ils être aussi nombreux dans la ville ? ». Certains d’entre eux scandaient « Allah Akbar », (« dieu est grand »). A la mi-journée, les casques bleus de l’ONU semblaient reprendre le contrôle de la situation.

rfi


A propos de l'auteur :

224infos